Groupe. Démosthène - Page 3

  • Vu 1 million de fois sur Youtube !!!

    carte_horizontal_la1.jpgNous sommes fiers de vous annoncer que notre spot de sensibilisation « Et pourtant je comm’unique » a atteint un million de vues sur Youtube.
    Ce spot court, audacieux qui joue sur les aprioris avec humour, a pour objectif de sensibiliser le grand public aux difficultés d’élocution, un handicap encore trop méconnu.

    Ce spot a été réalisé par le Groupe Démosthène de la Délégation APF de Loire-Atlantique. Pour mener à bien ce projet le groupe s’est entouré d’un réalisateur, de son équipe, et d’un partenaire financier : la ville de Nantes.

    Il existe deux versions, une version longue d’une durée de 3’39 et une plus courte, d’une durée de 1’02.


    Le spot est disponible en DVD,
    vous pouvez le commander à la Délégation en envoyant un chèque de 6€.

  • Le spot "Et pourtant je comm'unique" dépasse les 850 000 vues sur Youtube!

    Le spot "Et pourtant je comm'unique" du Groupe Démosthène de l'APF en Loire-Atlantique
    a dépassé les 850 000 vues sur Youtube!

    Un grand merci à tous!!et-pourtant-jecommunique.jpg

    Pour ceux qui n'ont pas encore vu le spot, cliquer ici!

  • L'émission "là-bas si j'y suis" sur France Inter parle des difficultés d'élocution

    Pour prouver qu'il n'est pas débile, Tami montre son portable. Comme ça tout le monde comprend qu'il est comme tout le monde. Ou presque. Handicapé, oui mais ça c'est dans le regard des autres. Tami est comme vous et moi, il rit, il pense, il mange, il rêve, il parle. Ou presque. Sa mère traduit. Sauf quand il est avec Christine, dans l'intimité. Ils vont se fiancer bientôt d'ailleurs Christine et Tami. On ne vous dit pas comment sera la robe de Christine, c'est une surprise. En somme une histoire d'amour normale. Ou presque.

    Pour écouter l'émission, cliquez ci-dessous :

  • Le 114 : un numéro d’urgence au service des personnes ayant des difficultés à parler ou à entendre (sourds malentendants, aphasiques, dysphasiques)

    114-banniere-mob.png

    Le 114, c’est l’accès au même service pour tous ! Plus besoin d’aller chercher une personne entendante pour contacter les pompiers, la gendarmerie, la police ou les urgences médicales !

    C’est un gain de temps précieux qui peut sauver des vies. En effet, la personne ayant des difficultés à entendre ou à parler, lorsqu’elle se retrouve en situation d’urgence, qu’elle soit victime ou témoin, peut désormais, 24h/24, 7j/7, alerter et communiquer par SMS ou par fax via un numéro national unique et gratuit : le 114.

    Dès que les informations relatives au traitement de l’urgence sont recueillies (localisation, contexte, identité de la personne, etc.), le 114 établit le lien direct avec le service d’urgence local concerné qui interviendra, si nécessaire, dans les plus brefs délais.

  • Revue de presse

    APF aquarelle.png

    "APF Aquarelle Plaisir Fantaisie", Koncerto n°12, Juin 2013

    Un groupe et des courts métrages pour sensibiliser le grand public au handicap - Essentiel n°134 - Juin 2013.jpg

    "Un groupe et des courts-métrage pour sensibiliser le grand public au handicap", Essentiel n°134, Juin 2013

  • Et pourtant on comm’unique !

    IMG_0065.jpgLundi 11 mars, l’APF a lancé les animations des « semaines d’éducation contre le racisme et toutes formes de discrimination » initié par la FAL.

    Le groupe Démosthène de l’APF s’est associé à l’association Démosthène 44 et l’Association Parole Bégaiement(APB) pour une soirée sur le thème des difficultés d'élocution et de communication.

    Nous avons débuté la soirée par le visionnage de deux courts métrages ; le premier réalisé par le groupe Démosthène de l'APF et le deuxième réalisé par une étudiante pour l'Association Parole Bégaiement. Après avoir visionné ces deux spots nous avons échangé sur nos handicaps respectifs et notre quotidien.

    Nous nous sommes aperçu que nous rencontrons les mêmes difficultés à se faire comprendre et à se faire entendre.

    Je tiens à remercier le groupe Démosthène 44 et l’APB qui a bien voulu collaborer à cette soirée et j’espère qu’on se retrouvera pour d’autres actions. 

    Damien Ribeyrol

  • Soirée « Et pourtant on communique» lundi 11 mars à 20h à la Délégation

    secd13.jpg

     Dans le cadre de la Semaine d’Education Contre le Racisme et toutes les formes de Discriminations organisée par la FAL44 (Fédérations des Amicales Laïques), la Délégation APF 44 vous propose trois soirées dont la 1ère:

    • « Et pourtant on communique» le lundi 11 mars de 20h à 22h dans les locaux de la délégation APF. Les associations : Démosthène 44, APB (Association Parole-Bégaiement) et l’APF vous proposent une soirée échanges sur les difficultés d’élocution et de communication.

    Soirée Gratuite


    L’APF s’engage depuis de nombreuses années à faire changer le regard sur le handicap.

    En s’appuyant sur les principes de lutte contre les discriminations et l’accès à tout pour tous, nous nous investissons dans l’organisation de soirées à thèmes qui permettent les échanges et le débat.

    Nous souhaitons aussi promouvoir le droit à la différence, droit fondamental aujourd’hui trop souvent bafoué où les minorités, montrées du doigt, font l’objet en permanence de discriminations. C’est dans ce cadre que nous vous proposons de participer à plusieurs soirées.

  • Soirée de sensibilisation au bégaiement

    BEGAIEMENT.jpg

    Le vendredi 19 octobre nous sommes allés Xavier, Michel et moi, à la réunion de l’association Démosthène 44, association d’entraide pour les personnes qui bégayent. Deux films nous ont été présentés. Ces films mettent l’accent sur la  discrimination dont font face les personnes qui bégayent. J’ai trouvé beaucoup de similitudes entre nos deux groupes. Je me suis rendu compte, qu’il y a une méconnaissance du grand public face  au bégayement qui est lui aussi un  handicap. Mais le bégayement peut se guérir grâce à l’orthophonie, les gens atteint de bégayement peuvent donc améliorer leur élocution.

    Je tiens à remercier l’association Démosthène 44 de nous avoir accueillis et j’espère que l’on pourra  de nouveau travailler ensemble pour lutter contre les discriminations.

    Damien Ribeyrol