En direct du Conseil APF de département - Page 5

  • Billet d'humeur de Karl Wisniewski

    2015 0417 Karl.JPGBonjour à tous,
     
    Depuis que je suis arrivé au Conseil APF de département le 8 septembre , j'ai appris beaucoup de choses
     
    Je promets de faire avancer les choses et les combats pour les personnes en situation de handicap, car pour moi c’est un de mes grands souhaits en étant au conseil APF. Très prochainement, je vais aller rendre visite notamment aux Groupe relais de l’APF pour me faire connaître auprès de vous, écouter vos envies, vos attentes, vos souhaits. J’ai quand même une pensée au Groupe Jeunes de l’APF44 dont j'ai l'honneur d'être le référent et sans qui je ne serais pas au niveau que j’ai aujourd’hui.
     
    Et enfin comme j’ai coutume de dire en réunion, la devise de la France “liberté, égalité, fraternité”. je crois qu’on doit aller tous dans le même sens.
     
    A bientôt. Et n’oubliez pas, c’est vous qui faites avancer l’APF en Loire Atlantique.
     
    Karl Wisniewski
    Conseiller APF de Loire-Atlantique

  • billet d'humeur d'Eric le Chaix

    2035246322.pngIl est encore temps pour offrir à nos correspondants nos vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année : nous pourrions énoncer bien des sujets sur lesquels des progrès sont à faire pour améliorer nos vies ! Parfois de toutes petites choses pourraient les illuminer sans que cela coûte à quiconque l’ombre d’un euro…

    Allez, il faut bien commencer, je me lance pour un premier vœu : que tombent les peurs !

    Une illustration : je circulais la semaine passée dans les couloirs de la galerie marchande d’Auchan à Saint Sébastien sur Loire, j’aperçois, alors que les soldes battent leur plein, une très jeune femme qui, employée par les commerçants pour l’animation de la journée, tablette numérique en main, hèle le passant pour lui proposer un jeu. Il s’agit de gagner un bon de réduction en effleurant l’écran de « l’ardoise magique » : gagné ou perdu, ça va très vite, nombreux sont les curieux de tous âge qui s’arrêtent.

    Au gré de mes allers et retours je vois que, contrairement aux autres passants, la jeune animatrice ne me sollicite pas. Un peu surpris, voire amusé, alors que mon épouse (qui coure les soldes) dois me rejoindre au milieu de la foule, je fixe volontairement un point de ralliement facile à trouver, à 2 mètres de ladite jeune femme qui interpelle « tout le monde » activement.

    Je suis installé face à elle, adossé à un pilier, en fauteuil roulant je trouve ça pratique : j’ai un champ de vision qui me permettra de voir ma belle arriver au milieu de la foule.

    Et bien, croyez-le, quelques instants passent, l’animatrice se retrouve petit à petit seule avec moi, plus un badaud à l’horizon, juste moi et elle… sauf que… suis-je transparent ? Elle semble ne pas me voir alors je moi… j’aperçois sous son mon nez son regard qui m’évite… j’entreprends alors de la fixer avec insistance… Après un temps qui m’a paru interminable, elle ose enfin s’avancer, un son timide sort de sa bouche « voulez-vous gagner… ?» : ouf, j’existe ! Je n’ai pas gagné le bon de « réduction »… mais… j’ai « grandi » tout d’un coup puisqu’elle m’a…vu !

    Tout ça pour vous souhaiter à l’aube de l’année nouvelle que tombent les peurs, que s’écroulent très vite les murs du silence pour laisser place à la rencontre : personnes exilées, isolées, étrangères, handicapées, différentes… que « grandisse » l’humanité et que tous nous ayons la chance de vivre la fraternité !

     Bien amicalement

    Eric LE CHAIX,Conseiller APF de Département

  • Revue de presse - L'Association des Paralysés de France préparent ses actions

    SKMBT_28315121516510.jpg

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

     

  • Elections régionales: des candidats des Pays de la Loire signent la charte d'engagement APF

    image campagne elections.jpgÀ l’occasion des élections régionales qui auront lieu les 6 et 13 décembre 2015, l’Association des Paralysés de France (APF) a interpellé les candidats de la région sur leurs orientations et projets pour une politique régionale du handicap.
    Pour l’association, il est important de faire comprendre aux candidats que « le handicap les concerne aussi! ».
    L’APF attend en effet de l’ensemble des conseils régionaux, et de la région Pays de la Loire en particulier, qu’ils impulsent une politique volontariste en matière de handicap, dans le cadre d’une société inclusive, c’est-à-dire une société du vivre ensemble ouverte à tous, fondée sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect des droits de l’homme et de toutes les différences.

     

    4 d'entre eux ont répondu à la mobilisation de l'APF orchestrée par le Conseil APF de région des Pays de la Loire:

    par ordre alphabétique:

    - Christophe CLERGEAU, candidat tête de liste « Tous unis pour les Pays de la Loire, la gauche et les écologistes avec Christophe Clergeau »reponse et signature de Christophe Clergeau à la charte d'engagement APF en PDLL_Elections reg.pdf

    - Gilles DENIGOT, candidat tête de liste « Choisir nos régions et réunifier la Bretagne » en Pays de la Loire, a signé la charte d'engagement de l'APF

    - Alain PARISOT, candidat tête de liste/UPR Pays de la Loire « L’UPR, avec François Asselineau, le parti qui monte malgré le silence des médias »: signature d'Alain Parisot à la charte d'engagement APF en PDLL_Elections reg.pdf

    - Bruno RETAILLEAU, candidat tête de liste "Liste d'union de la droite et du centre" : reponse et signature de Bruno Retailleau à la charte d'engagement APF en PDLL_Elections reg.pdf

     

     "Dimanche, prenez quelques instants pour exercer votre DROIT DE VOTE, c'est aussi avec ce geste que nous construirons ENSEMBLE une société inclusive, une société qui s'adapte à la diversité des personnes qui la composent et non pas le contraire." Jean-Pierre BLAIN, Représentant régional APF

     Le Conseil APF de département en Loire-Atlantique

     

  • Billet d'humeur de Damien Ribeyrol

    Photo Damien RIBEYROL.pngLe Samedi 24 Octobre, l’APF était présente à la Fête de la Solidarité organisée par la Ligue des droits de l'homme. De nombreuses associations étaient présentes. J’ai pu échanger avec différente associations (non liés aux handicap),et j’ai remarqué que nous travaillions sur les mêmes sujets, ce qui nous permet de nous associer à des projets.
    Cela montre aussi que les personnes en situation de handicap peuvent s’intéresser à autre chose que le handicap.
    Continuons à être présents dans ces manifestations, qu’elles soient ou non en rapport avec le handicap ; cela permettra de faire changer le regard et évoluer les mentalités, et démontre qu’avant d’être en situation de handicap nous sommes des citoyens à part entière avec des idées comme tout un chacun.


    Damien Ribeyrol, Conseiller APF de département

  • billet d'humeur d'Emmanuelle Bety

    Photo Emmanuelle Bety.pngJ'aime les sports de vitesse et quand on est en situation de handicap la question est: "vais-je pouvoir,où et comment ? "
    Pour mon anniversaire j'ai eu la chance et la surprise de faire un tour en Ferrari et Lamborghini sur piste. Le bonheur et en plus avec une excellente équipe,chaleureuse et attentive . J'ai bénéficié d'un harnais approprié et prêté par Handisport : impossible de balloter,sécurité maximale! Un pilote attentif aux moindres problèmes.
    L'adrénaline est à son maximum. Je suis heureuse.
    En conclusion : si on se demande si c'est possible eh bien oui absolument et pour mon cas il y a l'aide du lève-personne et de ces messieurs .
    Donc si vous aimez les voitures de sport, vous pouvez en faire même avec un handicap lourd!

    Emmanuelle Bety, Conseillère APF de Département

  • Billet d'humeur de Philippe Raimbault

    Photo Philipe Raimbault.JPGLes rêves

    Je rêve que tous les citoyens puissent accéder à la culture, à l’école, à l’emploi, aient un revenu égal au smic pour les personnes qui ne pourront pas travailler, circuler librement pour aller faire ses courses, puissent  avoir la compensation par rapport à son handicap .Pour que ses rêves  se réalisent, semons nous tous, des petites  pierres où nous sommes alors ses rêves deviendront réalité !!! Continuons ce combat pour nous tous et pour les générations futures…

    Philippe Raimbault, Conseiller APF de département

  • billet d'humeur d'Eric le Chaix

    Photo Eric Lechaix.png Je me demandais sous quel angle je pourrais aborder ce premier petit « billet d’humeur » après bientôt deux ans de présence en Loire Atlantique, deux options se sont présentées spontanément :

    - relever une situation choquante qui aurait entravé ma liberté d’aller et venir, blessé ma dignité, usé mes nerfs tant il faut attendre une décision ?

    - souligner le geste discret et délicat d’un inconnu qui m’a facilité un déplacement, permis d’atteindre un article trop haut dans un rayon de magasin ou un verre rendu  inaccessible par la présence de tous ces gens debout agglutinés autour du buffet ; aidé à ôter mon manteau… et touché le cœur ; remarquer un simple regard croisé amical et sympathique d’une personne, tout juste rencontrée et apparemment valide, en réaction à un propos public, soit pour sourire ensemble, soit pour marquer une réprobation : un partage de point de vue silencieux en somme ?

    Finalement je me dis que nous vivons au quotidien ces deux réalités : le sentiment d’être mis à l’écart, oublié, en résumé d’être de trop sur la planète et, à un autre moment, d’être considéré comme citoyen à part entière, le cœur réchauffé par de vrais gestes de fraternité. Alors, que nous manque-t-il pour que notre vie soit devenue meilleure ?

    Et bien cher lecteur, il me semble que chaque fois que l’occasion nous est donnée, réagissons : braquons les projecteurs, exprimons-nous en dénonçant ce qui doit l’être, résolument, en encourageant  celles et ceux qui ont compris que nous partageons à pleine vie, le désir d’être au monde, la condition d’humanité, quand bien même nous sommes fragiles, vulnérables et dépendants !

    Il en va de notre responsabilité personnelle et associative que de se dire tout cela, que cela se sache ! C’est à ce prix que nous pourrons être compris, que personne ne sera oublié en réponse à la question : « tout le monde est bien là ? ». Telle est mon aspiration au terme de ces lignes : terrasser l’exclusion et encourager la fraternité par nos paroles et nos actes ! Alors… à vos plumes pour nous communiquer vos révoltes et vos victoires afin alimenter notre rubrique « billet d’humeur » !

    Eric LE CHAIX,Conseiller APF de Département