Ni pauvre ni soumis 44 - Page 4

  • REVUE DE PRESSE : La Croix - « Difficile de vivre avec moins de 800 € par mois »

     La Croix 10.jpg

    Pour agrandir, cliquez sur l'image.

  • Pour une nouvelle phase du « plan pauvreté »

    pauvreté, plan pauvreté, alertePour le Collectif ALERTE dont l’APF fait partie, après deux ans de plan pluriannuel interministériel de lutte contre la pauvreté, il est urgent de le booster et de le territorialiser.

    Si le plan de lutte contre la pauvreté est toujours sur les rails, l’impulsion interministérielle qui a marqué la première année et la dynamisation de l’ensemble par Matignon semblent avoir fléchi.

    Par ailleurs, la mise en œuvre du plan n’a pas pu empêcher l’aggravation de la pauvreté.

    C’est pourquoi le Collectif ALERTE, à l’origine du plan dès 2012, présente 67 propositions pour impulser une nouvelle phase.

    Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici,  le bilan d’ALERTE, cliquez ici, et les 67 propositions, cliquez ici.

    Source : http://www.reflexe-handicap.org/

  • VIGILANCE NPNS 44 continue

    3079135885.jpgLe collectif « Ni pauvre, ni soumis 44 »  continue à se mobiliser.

    Nos revendications sur les ressources des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante ne sont toujours pas entendues !

    Le mouvement « Ni pauvre, ni soumis 44 » organise une manifestation silencieuse chaque 3ème samedi du mois. Cette action sort d’une forme de revendication traditionnelle,  en distribuant en silence des tracts pour signifier que les pouvoirs publics ne nous entendent pas, nous automatisent et oublient que la solidarité a aussi un visage.

    « Ni pauvre, Ni soumis », c’est un mot d’ordre, un appel à l’union pour construire ensemble un véritable mouvement citoyen et d’alternative sociale basé sur les droits humains,  sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect et de dignité.

     PROCHAINE VIGILANCE NPNS 44 :

    Samedi 20 septembre 2014  de 15h à 16h
    sur le cours des 50 Otages,
    au niveau du carrefour de la rue de la Barillerie/rue d’Orléans.

    97449032.png

  • 12.04.14 NPNS 44 avec le Collectif Santé débattra sur la perte d'autonomie

    tour_de_france_npns.jpgLe Collectif Nantais pour le Droit à la Santé et à la protection sociale pour toutes et tous vous invite

    le samedi 12 avril 2014
    de 15 h à 18 h

    à la Manufacture des Tabacs (1er étage avec ascenseur)
    Maison des Associations Bd Stalingrad
    (Tramway 1 , arrêt Manufacture)

    à LA CONFÉRENCE-DÉBAT
    "Accompagner la perte d’autonomie ou dépendance tout au long de la vie: un enjeu de société"

    Avec la présence d' Evelyne Deluze, secrétaire de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.
    Comment répondre aux besoins des personnes en perte d'autonomie ou dépendantes ?
    Avec Jean-Pierre Blain de Ni Pauvre Ni Soumis

    La coordination Ni Pauvre Ni Soumis 44 02 51 80 68 00 / 06 87 69 30 45 nipauvrenisoumis44@free.fr

     

  • NPNS44 " LE PRINTEMPS, C'EST QUAND ? "

     

    photo_bis_npns_2014.jpg"M. Le Président, le printemps c’est quand ?". Ce jeudi 20 mars, jour du printemps, plus d’une centaine de manifestants du mouvement Ni Pauvre Ni Soumis ont manifesté leur colère et interpellé le Président de la République et le Premier Ministre à l'occasion du 6ème anniversaire du mouvement. « Pour nous, ce n’est pas le printemps, mais encore l’hiver » criaient les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante massées sur la Place Royale à Nantes. Venus de toute la Loire-Atlantique et même du Maine et Loire,

    Les 40 organisations de Loire-Atlantique du mouvement des Droits de l'Homme ont interpellé le Gouvernement. Ils avaient installé une mise en scène très parlante au cœur de la cité nantaise : La place était parsemée de fleurs fanées symbolisant la situation des ressources des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante: Taux de chômage à 22%, 20 % des entreprises en Pays de la Loire sont encore à 0% de travailleurs handicapés, difficultés dans le financement des ESAT, toujours pas de Revenu d'existence pour remplacer les allocations (sortir de la logique d'assistance pour une logique de droit, une logique contributive), rien sur les pensions d'invalidité, difficultés dans l'accès aux soins, la moitié des personnes en situation de handicap vivent toujours sous le seuil de pauvreté.

    Les manifestants ont scandé : « Liberté, Egalité, Fraternité, et vous nous avez oublié ! », « Accès à l’emploi pour tous ! », « Accès à un revenu d’existence, maintenant », », « Accès aux soins pour tous !»,appelant les élus de la République à "se bouger" pour que les plus démunis, les plus précaires ne soient pas sacrifiés sur l'autel de la crise. Chacun des 4 temps forts de la manifestation (notre combat est celui des Droits humains, l’emploi est primordial pour participer à la vie sociale, le revenu d’existence, l’accès aux soins) était introduit par des discours forts des responsables associatifs du mouvement.photo_groupe_npns_2014.jpg

     Au cœur de la ville du Premier Ministre, ils ont crié leur colère pour se faire entendre de Matignon et de l’Elysée. Les plus démunis ne seront pas les oubliés de la République !. Le Printemps c’est quand ?

     

    Ni Pauvre Ni Soumis 44 ne lâchera rien et continue sa Vigilance NPNS 44 (lancée depuis 3 ans) chaque 3ème samedi du mois.

     

  • Manifestation NPNS "Le Printemps, c'est quand?", le 20 mars 2014, à 16h, Place Royale à Nantes

    Rendez-vous jeudi 20 mars 2014, à 16h, Place Royale à Nantes

    affiche_npns_2014_light.jpg

    Alors que le mouvement Ni Pauvre Ni Soumis fête son 6ème anniversaire, il est fondamental que nos revendications d’un accès à l’emploi pour tous et d’un revenu d’existence pour ceux qui ne peuvent plus ou pas travailler du fait de leur handicap ou de la maladie soient prises en compte dans les politiques publiques :Le mouvement Ni Pauvre Ni Soumis va agir fortement le jeudi 20 mars 2014 et lance un appel à venir le rejoindre à toutes les personnes concernées ou non, à tous les citoyens, à toutes les associations, à tous ceux qui souhaitent défendre les droits humains et une société solidaire.

  • 39ème Vigilance NPNS 44 à Nantes : samedi 15 février 2014

    logo-npns.jpg

    Le collectif « Ni pauvre, ni soumis 44 »  continue à se mobiliser.

    Nos revendications sur les ressources des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante ne sont toujours pas entendues !

    Le mouvement « Ni pauvre, ni soumis 44 » organise une manifestation silencieuse chaque 3ème samedi du mois. Cette action sort d’une forme de revendication traditionnelle,  en distribuant en silence des tracts pour signifier que les pouvoirs publics ne nous entendent pas, nous automatisent et oublient que la solidarité a aussi un visage.

    « Ni pauvre, Ni soumis », c’est un mot d’ordre, un appel à l’union pour construire ensemble un véritable mouvement citoyen et d’alternative sociale basé sur les droits humains,  sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect et de dignité.

     VIGILANCE NPNS 44 :

    Samedi 15 février 2014  de 15h à 16h
    sur le cours des 50 Otages,
    au niveau du carrefour de la rue de la Barillerie/rue d’Orléans.


  • 38 ème Vigilance NPNS 44 à Nantes, samedi 18 Janvier 2014

    logo-npns.jpgLe collectif « Ni pauvre, ni soumis 44 »  continue à se mobiliser.
    Nos revendications sur les ressources des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante ne sont toujours pas entendues !

    Le mouvement « Ni pauvre, ni soumis 44 » organise une manifestation silencieuse chaque 3ème samedi du mois. Cette action sort d’une forme de revendication traditionnelle,  en distribuant en silence des tracts pour signifier que les pouvoirs publics ne nous entendent pas, nous automatisent et oublient que la solidarité a aussi un visage.

    « Ni pauvre, Ni soumis », c’est un mot d’ordre, un appel à l’union pour construire ensemble un véritable mouvement citoyen et d’alternative sociale basé sur les droits humains,  sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect et de dignité.

     VIGILANCE NPNS 44 :

    Samedi 18 Janvier 2014  de 15h à 16h
    sur le cours des 50 Otages,
    au niveau du carrefour de la rue de la Barillerie/rue d’Orléans.