les AJT' du 44 (Groupe 18-30 ans)

  • Les Vœux d'APF France handicap en Loire-Atlantique pour l'année 2020

    Le 14 janvier 2020 ont eu lieu les vœux d'APF France handicap en Loire-Atlantique. Au programme, convivialité et militance pour cette soirée qui a été l'occasion de faire le bilan de l'année 2019 et de lancer les projets à venir avec les acteurs APF, les amis de l'association et les élus du département. 

    Lire la suite

  • Retour sur la Soirée Pop Culture

    Mercredi 20 novembre une vingtaine de personnes se sont réunies dans les locaux de la Délégation afin de participer à la soirée Pop Culture organisée par les AJT du 44 dans le cadre des Mercredis Soirs de l'APF.

    La plupart des participants n'avaient jamais mis les pieds dans nos locaux et ne connaissaient pas l'association, ce qui est un grand succès pour le Groupe !

    Grâce au partenariat avec Arcade Nomad qui crée des bornes d'arcade accessibles à différents types de handicap, tout le monde a pu jouer aux jeux vidéo.

    20191120_202518.jpg

    20191120_204855.jpg

    20191120_204903.jpg

    20191120_205314.jpg

    20191120_205325.jpg

    20191120_215631.jpg

    DSC_1956.JPG

    DSC_1967.JPG

    DSC_1976.JPG

    DSC_1970.JPG

    DSC_1969.JPG

  • Retour sur le Festival Regards Croisés

    Le 8 novembre, Aurélie et Clément - membres des AJT du 44 - accompagnés de Jean-François, se sont rendus au Festival Regards Croisés à Saint-Malo.

    Ils ont pu visionner les films sélectionnés (dont En Démarche) et participer à la remise des prix.

    Clément raconte:

    Nous sommes arrivés le matin vers 10h30 pour regarder quelques films. Ensuite nous avons déjeuné et nous en avons profité pour visiter le casino qui était juste à côté. L'après-midi nous avons visionné d'autres films en compétition et j'ai pu ensuite participé à un atelier bien-être avec un massage du visage et du crâne très agréable. J'ai également rencontré des dessinateurs de BD en attendant la remise des prix. C'était une très bonne journée, très agréable et une bonne expérience!

    Deux films APF France handicap ont été primés dont celui réalisé par l'IEM de la Marrière à Nantes !



  • Les courts-métrages des AJT du 44 sont en ligne !

    En février 2019, les AJT du 44 - Groupe jeunes de la Délégation APF France handicap de Loire-Atlantique - ont réalisé deux vidéos de sensibilisation au handicap, grâce au soutien de Rémy Pottier, étudiant à MJM, école de cinéma à Nantes. Le Groupe a défini les thématiques des vidéos, écrit collectivement les scénarios et s'est prêté au jeu d’acteurs devant la caméra.

    Ils ont été diffusés en avant-première lors de la soirée Bouge Les Lignes qui s'est déroulée à Trempolino jeudi 16 mai 2019.



  • A la rencontre de l'autre // Jeudi 16 mai 2019

    Jeudi 16 mai 2019 à partir de 19h

    Trempolino

    6 boulevard Léon Bureau à Nantes

    Gratuit

     

    APF France Handicap organise sa semaine Bouge les lignes du 13 au 18 mai 2019 dédiée à la culture. Un évènement festif et inclusif dans le but de valoriser les activités de ses établissements et de leurs partenaires. Sa volonté : proposer à un large public, différentes réalisations, animations et spectacles. C’est aussi l’occasion pour l’association de mettre en avant ses talents le temps de cette carte blanche à Trempolino.

     

    Au programme:

    Vernissage de l'exposition réalisée avec Guillaume Noury et Macapi.

    Concerts dirigés par Kontrat Dixion : Balikou (IEM APF de la Marrière/percus, machines), collectif La Grillo (IEM-FP APF la Grillonnais/rap), Ametek De KEMET (musiques actuelles occidentales et traditionnelles africaines)

    Diffusion en avant-première des courts-métrages des AJT du 44 !

     

    Nous vous y attendons nombreux !

     

    Crédit photo : Guillaume Noury

  • L'oeil d'Aurélie sur le projet vidéo des AJT

    Aurélie a participé au projet vidéo des AJT du 44 qui sera bientôt diffusé. De l'idée à la concrétisation, elle raconte.

     

    La Délégation a accueilli Rémy, stagiaire en cinéma afin d'aider les AJT du 44 à monter leur projet de faire des vidéos. Nous souhaitions que celles-ci aient pour objectif de montrer les difficultés quotidiennes rencontrées par les personnes en situation de handicap et pointer du doit certains préjugés liés au handicap. Les vidéos devaient d'adresser au grand public en abordant des thèmes partager par tous somme l'école ou faire ses courses.

    Le Groupe s'est réuni plusieurs fois afin de définir les tenants et aboutissants du projet. Nous avons distribué des affiches et des flyers pour insister des jeunes à participer au Groupe et nous avons proposés plusieurs idées de thèmes pour en sélectionner deux. Nous avons ensuite écrit les scénarios et les dialogues, choisi et visité les lieux de tournage...

     

    Notre première vidéo a été tournée au U express Schuman à Nantes. Son objectif était de montrer les difficultés des personnes en situation de handicap (par exemple à la caisse) et les préjugés liés au handicap invisible (le personnage principal se fait interpeller quand il se gare sur une place PMR car - au premier abord - son handicap ne se voit pas). Je joue pour ma part la caissière.

    Nous avons tourné de 12h30 à 17h30 en reprenant certains scènes trois fois afin que Rémy puisse choisir la meilleure au montage. Entre les acteurs et la logistique, nous étions une dizaine de personnes présentes.

    Les vidéos seront courtes (3min maximum), elles doivent être courtes, limpides et efficaces.

     

    Notre deuxième vidéo a été tournée dans la salle du Conseil de la Mairie de Orvault, de 10h à 17h30. Nous étions encore une dizaine de personnes. Son objectif est d'inverser les rôles entre les personnes valides et handicapées. Les personnes valides représentent une minorité et des ministres en situation de handicap reçoivent des représentants de l'AVF, l'Association des Valides de France.

    Il y avait de nombreux rôles et j'ai joué celui de la Présidente de la République. Nous avons choisi des noms rigolos pour nos personnages afin d'avoir un peu d'autodérision pour ce sujet.

     

    J'ai décidé de m'investir dans ce projet car il est très important pour moi de sensibiliser toutes les populations au handicap, aux préjugés que l'on peut rencontrer et dont certaines personnes ne mesurent pas les souffrances qu'ils peuvent causer.

    Cela m'a permis de rencontrer de nouvelles personnes, d'être plus à l'aise avec la caméra et de travailler un jeu d'acteur.

    Je suis un peu triste que ce soit la fin, j'espère renouveler cette expérience et pourquoi pas ouvrir des portes pour permettre aux AJT de se faire connaître (comme une visite de l’Élysée).

    DSC_1821.jpg