Des acteurs engagés

  • Journée de réflexion sur l'accès aux droits // Assemblée Départementale

    Chers Acteurs d'APF France handicap en Loire-Atlantique,


    le nouveau Conseil APF de Département, élu pour les 4 années à venir pour vous représenter, vous invite à:


    Une grande journée d’échanges et de réflexion sur l’accès aux droits

     

    SAMEDI 5 OCTOBRE 2019 9h00-17h30

    A la salle Festive Nantes Nord

    73 avenue du Bout des Landes (à côté de la Délégation)

     

    Nous vous proposons de réfléchir et de débattre pendant cette journée centrée sur l’accès aux droits et à leur effectivité. Ce thème est central dans notre nouveau projet associatif « Pouvoir d’agir, pouvoir choisir » (2018-2022). Vos propositions pourrons se faire de façon anonyme dès l'accueil.
     

    L’après-midi s’organisera autour d’un temps fort, d’un grand débat sur la mobilité et notamment les transports, qui s’appuiera sur les expériences de nos partenaires de tous horizons...
    Nous avons beaucoup à échanger pour préparer nos actions de demain et renforcer notre place d’acteurs de la société civile, pour construire avec les autres la société inclusive. Nous vous prions de trouvez le programme et toutes les informations dans l'invitation ci-jointe.

     

    Pour toutes vos questions et vous inscrire, contactez la Délégation au 02 51 80 68 00.

     

    Jean-Pierre CHAMBON et Isabelle HALLET,  Représentants départementaux
    Grégoire CHARMOIS, Directeur Territorial
     

  • Rassemblement APF : inscrivez-vous avant le 13 septembre !

    Depuis 1991 Marie-Edith et Noël Gilet organisent cet évènement festif et solidaire ouvert à tous.

    Une formidable occasion de se rencontrer, d'échanger et de faire vivre l'association pour "une société ouverte à tous".

     


    Dimanche 22 septembre 2019

    A 12h

    l’Espace culturel Alexandre Gautier

    à Loireauxence - Varades

    DSC_6226.JPG

     

    Au programme :

     

    A partir de 11h30 : Apéritif Pique-nique dans la salle (apportez votre repas et votre boisson)

    17h00 : Vin d’honneur

    Animations musicale et tombola dans l'après-midi.

     

    Inscrivez-vous via la Délégation au 02.51.80.68.00 ou par mail à dd.44@apf.asso.fr

    avant le 13 septembre 2019

  • Rentrée des Groupes

    Voici les dates de rentrée des différents Groupes de la Délégation. C'est l'occasion de retrouver vos actions préférées ou encore de vous engager dans de nouveaux projets !

    LES AJT DU 44 - Jeudi 5 septembre à 18h     

     

    SERVICE ACCESS - Mardi 10 septembre à 14h

     

    GROUPES LOISIRS - Samedi 14 septembre à 10h30

     

    ATELIER HANDI NUMÉRIQUE GP 1 et 2 - Lundi 16 septembre à 18h

     

    LE CAFÉ ASSOCIATIF - Mardi 17 septembre à 10h30

     

    GROUPE DÉMOSTHÈNE - Jeudi 19 septembre à 17h30

     

    COPIL Fête du Sourire - Lundi 23 septembre à 18h

     

    GROUPE NAUTIQUE - Mardi 24 septembre à 18h

     

    CRÉA’TELIER - Mercredi 25 septembre à 14h

     

    GROUPE SEP - Mardi 1er octobre à 17h

    school-supplies-1606148_1280.jpg

  • Notre projet associatif en version audio

    Après sa traduction en Facile À Lire et à Comprendre (FALC), le groupe de travail projet associatif met à disposition des acteurs d’APF France handicap, deux nouvelles versions du projet associatif “Pouvoir d’agir, pouvoir choisir”.

    Notre projet associatif porte bien son nom puisque deux versions audio enregistrées par des bénévoles de l’association des Donneurs de Voix permettront aux acteurs de l’association de s’en emparer. Chaque traduction est répartie en 9 pistes audio, rendant la compréhension plus simple et agréable. Retrouvez sur le blog Mouvement APF France handicap :

    La version audio du projet de la version dite « classique » du projet associatif: http://mouvementapf.blogs.apf.asso.fr/le-projet-associatif-en-version-audio.html


    La version audio du projet associatif en FALC:  http://mouvementapf.blogs.apf.asso.fr/le-projet-associatif-falc-en-version-audio.html

     

    megaphone-1468168_1920.png

  • Cyrielle témoigne de ses onze mois de service civique à la Délégation: Merci !

    Et voilà ! Mes onze mois avec vous touchent à leur fin. J’ai passé une très bonne année au sein de cette association. Je suis fière d’y avoir fait mon service civique car j’y ai appris beaucoup et j’ai rencontré des personnes exceptionnelles.

    Après ces quelques mois auprès de vous tous, mon regard sur le handicap a évolué : j’ai découvert des handicaps auxquels je ne pensais pas systématiquement dès que l’on me disait « personnes en situation de handicap ». Je suis capable d’avoir un aperçu plus global de la notion de handicap et de me rendre réellement compte de leurs difficultés au quotidien. J’en avais conscience avant mais je fais beaucoup plus attention maintenant que je l’ai vécu avec les personnes en. J’ai aujourd’hui un regard plus large sur la notion d’accessibilité.     

    Avec mes études j’avais un regard technique sur le handicap : je ne le côtoyais pas tout en ayant conscience des difficultés que pouvait avoir une personne en situation de handicap mais j’étais vraiment loin de connaître toutes les complications (aménager son véhicule, le choix des horaires en fonction des aides, Proxitan…).

    Grâce à ce service civique je repars avec plus de connaissances et un nouveau regard sur le handicap.

     

    Cette expérience m’a aidé dans mes projets professionnels. Je sais maintenant que je préfère travailler dans le collectif et avec une équipe. Concernant un poste spécifique, je ne sais pas, il y en a beaucoup dans le social. Mais je peux diriger mes recherches d’emploi vers des critères plus précis c'est-à-dire : travailler en équipe, avec et pour le public accueilli. Je suis également en capacité de travailler auprès de personnes en situation de handicap physiques.

    Participer à cette expérience était importante pour moi et je repars avec plus d’acquis que je ne l’espérais. Elle a été très enrichissante, autant professionnellement que personnellement.

     

    On m’a demandé quel était mon pire souvenir au sein d’APF France handicap. Je ne dirais pas que c’était horrible mais ce que j’ai le moins aimé était les heures au Auchan St Sébastien lors de la période Handidon. J’y ai passé plusieurs heures à distribuer des flyers et quand je sortais il faisait nuit et froid. En plus c’était loin de chez moi… Enfin c’est le moment que je retiens comme « moins bien » mais cette expérience m’a appris d’être encore plus patiente et déterminée.

     

    On m’a également demandé quel était mon meilleur souvenir et je ne dirais pas que j’en ai un mais plusieurs. Le tout premier est celui où Guillaume m’a rappelé pour me dire que j’étais prise pour le service civique. J’étais à la fois excitée car j’avais hâte de commencer et soulagée car je savais ce que j’allais faire pendant l’année à venir : un service civique que j’avais choisi.

    Mon deuxième meilleur souvenir est celui où Grégoire m’a téléphoné lors des ventes Handidon en magasin pour me remercier et remercier les bénévoles présents sur cette action, cet appel m’a motivé et j’ai fortement apprécié le geste.

                   

     

    Un autre très bon souvenir est le repas APF de février, même s’il a été un peu compliqué car j’étais la seule personne de l’équipe « salariée ». Tout s’est finalement très bien déroulé et nous avons très bien mangé dans un lieu magnifique en bord de mer. C’est également ce jour-là que j’ai remarqué que les bénévoles et adhérents étaient contents de mon travail et m’avaient acceptée au sein de cette grande famille APF.

    Ensuite, il y a tous les moments de rires avec les bénévoles et adhérents lors des différentes actions APF, ventes HandiDon, ventes Fête du Sourire, Repas APF, repas de remerciement et j’en passe. Je repars avec des souvenirs plein la tête !

     

    Pour terminer mon retour sur cette année et vous dire au revoir, je vais vous parler de mes projets pour la suite. Pour l’année 2019-2020, je compte faire une « pause ». Ce que j’entends par là c’est que je vais faire de l’intérim afin de finaliser mes projets personnels (refaire ma chambre et ma garde-robe, décorer mon appartement, économiser pour partir en Corée du Sud, passer mon permis). Je ne vais pas travailler dans le social mais prendre cette année pour me consacrer à moi-même et mon entourage. J’ai besoin de cette pause afin de revenir de mon voyage revigorée et déterminée plus que jamais pour trouver un CDI, je l’espère, dans le social.

    Mais bien sûr je ne vous oublie pas et vais devenir adhérente APF France handicap suite à mon service civique !

     

    J’ai passé une très bonne année car l’équipe salariée APF est TOP ! Ainsi que tous ses bénévoles/adhérents que je suis ravie d’avoir rencontrés.

     

    Merci de m’avoir permis de connaître tous ça, je n’oublierai jamais mon passage parmi vous !

     

    A bientôt !

    Cyrielle Tancrel

  • Partenariat entre le GHT 44 et APF France handicap afin d'améliorer les prises en charge de l'enfant et de l'adolescent

    Le 5 juillet dernier, le Groupement Hospitalier de Territoire de Loire Atlantique (GHT 44) et APF France handicap, par la voie de l'établissement de santé pour les enfants et adolescent de la région nantaise (Esean), ont signé un partenariat réaffirmant les collaborations dans le domaine de la médecine physique et réadaptation, de la neuro-orthopédie pédiatrique et plus largement de la pédiatrie. Ce partenariat ouvre également de nouveaux champs de collaborations dans le domaine de la recherche médicale, des collaborations médicotechniques et des fonctions supports.

    Ce partenariat donne un cadre à plus d’une dizaine de médecins qui travaillent entre le CHU de Nantes, établissement support du GHT 44, et l’ESEAN, pour mieux prendre en charge des centaines d’enfants et adolescents par an. Orthopédistes pédiatriques, neurochirurgiens, médecins rééducateurs, pédiatres, onco-pédiatres partagent leur temps de travail entre ces deux établissements pour répondre à des besoins de consultations multi-disciplinaires, de staffs médicaux communs, et d’organisation de parcours patients entre le CHU, où sont pris en charge les patients pendant leur période aigüe, puis l’Esean, où se déploie une véritable expertise en termes de suivi et de réhabilitation pédiatrique.

    IMG_6079.JPG

    De gauche à droite autour de la table: Jean-Pierre Blain, Représentant élu d'APF France handicap, Sophie Picot, Présidente de la CME de l'ESEAN, Arnaud Goasguen, Directeur de l'ESEAN- APF France handicap, Philippe Sudreau, DG du CHU de Nantes, Pr. Brigitte Perrouin-Verbe, chef du Pôle MPR du CHU de Nantes

     

  • Les courts-métrages des AJT du 44 sont en ligne !

    En février 2019, les AJT du 44 - Groupe jeunes de la Délégation APF France handicap de Loire-Atlantique - ont réalisé deux vidéos de sensibilisation au handicap, grâce au soutien de Rémy Pottier, étudiant à MJM, école de cinéma à Nantes. Le Groupe a défini les thématiques des vidéos, écrit collectivement les scénarios et s'est prêté au jeu d’acteurs devant la caméra.

    Ils ont été diffusés en avant-première lors de la soirée Bouge Les Lignes qui s'est déroulée à Trempolino jeudi 16 mai 2019.



  • APF France handicap appelle à manifester aujourd'hui dans les rues de Paris // Ouest-France 14/05/2019

    APF France handicap appelle à une mobilisation nationale ce mardi 14 mai à Paris. Selon l’association les promesses d’Emmanuel Macron en faveur des personnes handicapées ne se sont pas concrétisées.

    Le cortège doit s’élancer vers midi depuis la place d’Italie vers celle de la République, via l’Assemblée nationale. Les organisateurs entendent remettre une lettre ouverte au chef de l’État.

     

    Déception


    Deux ans après l’élection d’Emmanuel Macron qui avait promis de faire du handicap « un thème prioritaire de son quinquennat », AFP France handicap fait part de sa déception. Malgré l’annonce récente du gouvernement de la hausse de l’allocation adulte handicapé de 40 € à partir du mois de septembre, le constat global est « extrêmement mitigé », a indiqué son président, Alain Rochon lors d’une conférence de presse le 7 mai dernier.

    Une majorité de personnes handicapées a toujours le sentiment que ses droits fondamentaux sont «bafoués», voire « en régression », a-t-il poursuivi, soulignant le « décalage considérable » entre les annonces du gouvernement et le « vécu quotidien » des personnes handicapées.

     

    Caravane des droits


    Selon une enquête Ifop réalisée pour l’APF auprès de 2 534 personnes handicapées et 933 proches, seules 6 % considèrent que la situation des personnes handicapées s’est améliorée depuis le précédent quinquennat et 11 % se disent satisfaites de l’action du chef de l’État.

    À l’inverse, 83 % estiment que ses engagements de campagne n’ont pas été tenus, et 89 % ne lui font pas confiance pour que les difficultés des personnes handicapées soient mieux prises en compte dans la société.

    Sondage à l’appui, les militants d’APF vont se mobiliser cette semaine via une « caravane pour les droits » qui partira de Rennes, Strasbourg, Grenoble et Montpellier, puis sillonnera la France à travers 20 villes-étapes, avant de converger vers Paris le 14 mai, jour anniversaire de l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron à l’Élysée.

     

    Inscription de la Constitution

    Parmi leurs revendications, les militants demandent que la notion de handicap soit inscrite dans la Constitution - de manière à assurer l’égalité des citoyens devant la loi « sans distinction de sexe, d’origine, de handicap ou de religion » -, et de mettre fin à l'« injustice » qui consiste à prendre en compte les revenus du conjoint dans les critères d’attribution de l’AAH.

    Ils souhaitent également que tous les logements neufs construits en France soient accessibles aux personnes handicapées - et non pas 20 % d’entre eux, comme le prévoit la loi Elan adoptée en octobre dernier. L’APF espère que cette mobilisation pèsera « sur les annonces qui seront faites par le président de la République avant ou juste après l’été, à l’issue de la conférence nationale du handicap », a expliqué Alain Rochon.

     

    Découvrez l'article sur le site de Ouest-France.