APF France handicap en Loire-Atlantique - Page 5

  • Handicap, amour et préjugés

    Elisa, en situation de handicap, vit en fauteuil roulant depuis toujours. À l’âge de 20 ans, elle est tombée amoureuse à la fac du beau gosse de l’amphi. Un amour impossible, entravé par les préjugés. Julien, lui, est devenu non voyant à 27 ans. Il craint de ne plus parvenir à connaître l'amour...

    Reportage à retrouver sur France Culture

    Lire la suite

  • Une loi pour promouvoir le sport?

    Les députés ont adopté la proposition de loi LREM "Démocratiser le sport". Une mesure vise à garantir la pratique sportive dans les établissements et services médicaux sociaux. Un autre élargit le sport sur ordonnance aux maladies chroniques.

    Lire la suite

  • Et maintenant, l'Assemblée Nationale !

    APF France handicap dénonce de façon continue la prise en compte des revenus du conjoint dans l’attribution de l’AAH, qui pose de nombreux problèmes pour l’autonomie des personnes. L’Assemblée Nationale s’était prononcée, par un vote en février 2020, pour la fin de la prise en compte des revenus du conjoint pour cette attribution, contre l’avis du gouvernement. A la suite d’une première pétition, qui a recueilli plus de 100 000 signatures en début d’année, le Sénat s’est saisi à son tour de ce sujet et a adopté une proposition de loi visant à déconjugaliser l’AAH.

    Le gouvernement s’oppose toujours à cette mesure. Pour qu’elle soit adoptée, il faut donc forcer la main pour qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale, et votée par les députés.

    Comme pour le Sénat, une nouvelle pétition est donc en ligne pour que cette proposition de loi soit mise aux voix au Palais Bourbon.

    Si la pétition atteint les 100 000 signatures, le bureau de l’Assemblée Nationale sera obligé de se saisir de ce sujet.

    Nous vous invitons donc à signer, faire signer et diffuser largement cette pétition :

    https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-352

     
     
    Le Conseil APF de Département de Loire-Atlantique
  • Billet d'humeur d'Eliane Vallée

    Il y a juste 1 an, commençait le 1er confinement.....

    Aujourd'hui, nous ne sommes pas sortis de la pandémie, cependant notre département n'est pas en alerte et je vois un certain nombre d'Associations faire des projets ou reprendre les projets là où elles les avaient laissés.

    Certains pourront dire que c'est utopique mais je ne crois pas. Il est tellement important de conserver les liens avec nos partenaires, dans tous les domaines. Ce serait dommage de perdre de vue toutes les personnes avec qui nous avons connu de belles aventures.

    Récemment, j'ai assisté à une réunion qui rassemblait de nombreuses associations, dans le stricte respect des gestes barrières et toutes les recommandations pour se protéger comme il se doit.

    Ce court moment nous a permis de retrouver le sourire et la dynamique dans laquelle nous étions « avant ». Tout le monde était prêt à « redémarrer ».

    Evidemment, les animations se feront d'une façon différente, sans public, il faudra faire preuve d'initiatives et de créativité...

    J'ai pu constater à quel point il était important de conserver une « vie sociale », de continuer à avancer, quand c'est possible et dans le respect de la loi.

    Essayons de ne pas nous replier sur nous-même.

     

    A bientôt pour de nouvelles aventures.

     

    Prenez soin de vous.