Actions militantes

  • L'Unapei soutient la campagne "Faire respecter vos droits fondamentaux, c'est fondamental" lancée par Le Défenseur des droits

    L’Unapei soutient la campagne de sensibilisation « Faire respecter vos droits fondamentaux, c’est fondamental » lancée par Le Défenseur des droits à destination des jeunes de 16 à 24 ans. L’institution souhaite leur rappeler qu’il est présent à leurs côtés pour les aider à faire valoir leurs droits, partout en France.

    Des connaissances trop faibles autour des droits fondamentaux
    Trop souvent, les plus jeunes renoncent ou hésitent à faire valoir leurs droits et une trop faible partie d’entre eux s’adresse à l’institution. Cette absence de recours s’explique en partie par le manque de connaissance des enfants et des jeunes sur leurs droits.

    Des droits à faire valoir pour tout citoyen
    L’Unapei tient a rappeler que les personnes en situation de handicap sont des personnes à part entière qui disposent des mêmes droits que tout autre citoyen. Les jeunes en situation de handicap sont particulièrement concernés par la nécessité d’accéder à la connaissance de leurs droits.

    Des droits à exercer dans les situations du quotidien
    Cette campagne présente quelques étapes ou situations déterminantes dans lesquelles le Défenseur des droits peut intervenir.

     

    Source : https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/faire-respecter-vos-droits-fondamentaux-cest-fondamental

  • AEEH dans la branche autonomie : une inquiétante précipitation et obstination du gouvernement

    Le Sénat va bientôt examiner le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2021. Or, le gouvernement prévoit, dans ce projet de loi, le transfert de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) de la branche famille à la branche autonomie sans concertation avec les associations. Avec le Collectif Handicaps, nous estimons que l’obstination du gouvernement dans cette précipitation législative pose des problèmes de fond sur les principes mêmes de cette branche autonomie. 
    L’article 16 du PLFSS 2021 acte le transfert de l’AEEH dans la branche autonomie, afin, selon le dossier de presse, « de simplifier les démarches des familles en poursuivant le rapprochement entre cette allocation et la prestation de compensation du handicap ». 
     
    Le gouvernement a donc décidé d’appliquer une des propositions du rapport Vachey, sans aucune concertation avec les associations et les familles. Une habitude sur ce sujet, puisque le récent rapport de l’Igas, qui formulait des propositions sur la prestation de compensation enfant, n’avait fait l’objet d’aucune concertation avec les associations, alors même que les propositions suscitent des débats voire des oppositions. 
     
    Avec le Collectif Handicaps, nous partageons la nécessité d’engager une véritable concertation sur l’évolution de l’AEEH, et notamment sur le rapprochement de cette allocation et de la prestation de compensation du handicap. Mais, les concertations semblent mal engagées quand les conclusions sont actées au préalable par le gouvernement.
     
    Et la logique même de ce transfert inquiète et interroge. En effet, cette allocation est une prestation familiale correspondant à une situation de famille. Au même titre que les allocations pour les familles nombreuses ou pour les parents isolés, l’AEEH constitue un soutien aux familles : son maintien au sein des prestations familiales serait donc cohérent. En revanche, certains éléments des compléments qui composent l’AEEH relèvent effectivement de besoins de compensation (aides humaines, aides techniques, frais spécifiques, etc.) : ils pourraient être transférés dans la branche autonomie pour créer une véritable prestation de compensation enfants.
     
    La création d’une 5e branche autonomie ne peut se traduire par la création d’une politique familiale spécifique aux familles handicapées.
     
    C’est d’ailleurs pourquoi nous avons lancé une pétition, avec des associations de parents d’enfant handicapés et l'Unaf, une pétition pour demander la conservation par la branche famille d’une prestation familiale de soutien à l’éducation de l’enfant handicapé.
     
    A l’approche du Comité interministériel du handicap, nous demandons au gouvernement de retirer par voie d’amendement cette disposition du PLFSS 2021 et d’engager avant toute décision un processus de concertation pour une réforme plus profonde de l’AEEH.
     
    L’obstination et la précipitation du gouvernement restent incompréhensibles. Aucune urgence n’impose ce transfert, qui pose de mauvaises fondations de la 5e branche autonomie.

  • BEST OFF 2019/2020 Aléop c'est pas pour nous ! Retour sur la manifestation du 1er octobre

    "ALEOP c'est pas pour nous!" : Tel était le cri de la centaine de militants APF France handicap de toute la région réunis pour dénoncer l'inaccessibilité des transports publics régionaux ce mardi 1er octobre à l'occasion des Rencontres Nationales du Transport public à Nantes.


    Alors que le Conseil régional met en avant "ALEOP c'est pour tout le monde", nous avons répondu par les multiples témoignages de terrain et de proximité qui montre l'inaccessibilité du réseau: problèmes sur l'accessibilité du matériel roulant, des arrêts, des quais, le manque de formation des chauffeurs

    Johanna Rolland, Maire et Présidente de Nantes Métropole est venue à la rencontre des militants pour s'inquiéter de l'inaccessibilité de la région.

    En l'absence de Christelle Morançais, Présidente de la région, c'est Roch Brancour, vice-Président aux transports qui est venu à la rencontre des militants. Échanges à partir des interventions des élus APF France handicap de la région.

    Nous restons plus que jamais mobilisé et nous attendons des actes et non des mots!

    Il en va du respect des Droits de l'Homme où tout citoyen doit pouvoir circuler librement là où il vit.

    DSC_1458.JPG

    DSC_1324.JPG

    DSC_1331.JPG

    DSC_1344.JPG

    DSC_1363.JPG

    DSC_1367.JPG

    DSC_1394.JPG

    DSC_1400.JPG

    DSC_1417.JPG

    DSC_1427.JPG

    DSC_1505.JPG

    DSC_1478.JPG

    DSC_1521.JPG

    DSC_1555.JPG

    DSC_1560.JPG

    DSC_1562.JPG

    DSC_1563.JPG

    DSC_1576.JPG

    DSC_1595.JPG

    DSC_1612.JPG

    DSC_1628.JPG

  • Proposition 5 de la Plateforme APF

    Aleop 44, c'est pas pour nous !
    Marc Verove, Conseiller APF de Département nous parle de la proposition 5 de la Plateforme APF pour les Municipales 2020 : Des transports accessibles pour tous !

    Lire la suite