• REVUE DE PRESSE : Interview pour France Bleu à l'occasion de l'AG nationale de l'APF à Nantes

    Interview de Jean-Pierre BLAIN, Représentant Régional APF des Pays de la Loire


    podcastpodcast

  • REVUE DE PRESSE : Ouest-France revient sur la place des personnes en situation de handicap à l'occasion de l'AG nationale de l'APF à Nantes

    SKMBT_28315062908060.jpg
    Cliquez sur l'image pour agrandir.

  • La Délégation APF en Loire-Atlantique a réalisé une interview de Johanna Rolland à l'occasion de l'AG nationale de l'APF

    photo Johanna ROLLAND.jpg

    Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole :

    La ville de Nantes et Nantes métropole font partie des collectivités volontaristes sur la politique d’accessibilité universelle (Nantes, trois fois première et deux fois deuxième derrière Grenoble au Baromètre APF de l’accessibilité).     
    Quel est le secret de ce modèle « à la nantaise » ?

    Le volontarisme de la ville de Nantes et de Nantes métropole en matière d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap est d’abord lié à une conception du vivre-ensemble qui veut permettre à tous les habitants de trouver leur place, et de pouvoir exercer leur citoyenneté à part entière. C’est une question de principe démocratique qui s’appuie sur des valeurs d’égalité, de solidarité et de fraternité, valeurs très ancrées à Nantes. Cela s’est traduit depuis plusieurs décennies par une volonté d’associer les personnes en situation de handicap aux réflexions servant d’appui à la décision politique. Dès les années 1990, la ville de Nantes a mis en place une Commission extra-municipale avec les associations représentants les personnes en situation de handicap, c’est, je crois ce qui a permis d’inscrire tôt et durablement, cette question dans les politiques publiques nantaises.

    C’est un socle sur lequel nous nous appuyons pour impulser aujourd’hui une politique de l’accessibilité universelle. C’est une nouvelle étape à la fois dans la co-construction de nos politiques publiques, avec l’installation du Conseil nantais de l’accessibilité universelle, et dans la prise en compte du handicap dans notre action. Intégrer le handicap dès la conception de nos équipements municipaux plutôt que de penser l’adaptation a posteriori aux différentes de formes de handicap est un changement fort. Nous devons aussi continuer à adapter nos services et nos équipements publics existants. C’est un défi très important pour Nantes mais nous avons la conviction que cela apporte plus de bien-être pour toutes les habitantes et tous les habitants. L’accessibilité universelle c’est plus d’égalité au bénéfice de toutes et tous.


    Ce samedi 27 juin 2015, les adhérents de l’APF de toute la France viennent à Nantes pour débattre notamment autour des Droits et des Libertés fondamentales.
    Vous avez commémoré, le 10 mai dernier, l’Abolition de l’esclavage, à Nantes, avec Angela Davis, figure du mouvement noir américain et de lutte pour les droits civiques.
    Considérant que précarité, exclusion, discrimination, inégalités, intolérance… ne sont pas que des mots, mais bien des réalités quotidiennes et permanentes pour des centaines de milliers de personnes en situation de handicap et leurs proches, ainsi que pour des millions de nos concitoyens, comment rendre effectif le respect des Droits et des Libertés fondamentales pour une société inclusive et solidaire ?

    Je crois profondément à la nécessité de rendre les droits effectifs, justement pour qu’ils ne soient pas que des mots, peu à peu vidés de leur sens. C’est ce que j’appelle l’égalité réelle. C’est pour moi, une condition de notre vivre-ensemble et cela ne concerne pas seulement le handicap. Cela suppose de lutter contre les discriminations de toutes natures : les discriminations à l’égard des personnes en situation de handicap, mais aussi des femmes, à des personnes de couleur ou de culture différente, ou encore les discriminations à l’égard des seniors et des personnes âgées. Cette lutte contre les discriminations, nous ne pouvons la mener sans agir concrètement dans des problématiques du quotidien pour une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap. Nous nous sommes fixés plusieurs objectifs pour ce mandat : tout d’abord, ouvrir des places supplémentaires pour les enfants en situation de handicap dans les accueils de loisirs et élargir leur accès aux temps périscolaire. Nous voulons également que toutes nos lignes de transport en commun soient totalement accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Enfin, nous voulons équiper nos salles de spectacles municipales de dispositifs permettant l’accueil des personnes porteurs de handicaps sensoriels. Notre ambition c’est d’agir concrètement pour l’inclusion des personnes en situation de handicap et de continuer à mobiliser les habitants sur ces questions.

    Quel message avez-vous envie de transmettre à tous les acteurs de l’APF (adhérents, bénévoles, usagers, salariés…) ?

    Les collectivités ont la responsabilité d’agir pour l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap. Mais je suis convaincue que nous ne pouvons pas avancer seuls. D’abord parce que nous avons besoin de nous appuyer sur des dynamiques humaines et sociales mais aussi parce que nous avons besoin de l’expertise des usagers. Je tiens à remercier tous ceux qui s’engagent au quotidien à Nantes, dans sa métropole et en France. Pouvoir compter sur l’APF, ses bénévoles, ses équipes, ses usagers, c’est pouvoir contribuer à faire bouger les lignes collectivement pour le bien-être de tous.

  • Ouverture de l'AG nationale de l'APF


    avec Alain ROCHON, Président de l'APF, Jacques Garreau Vice-President de Nantes Métropole, Jean-Pierre BLAIN, Représentant APF Régional des Pays de la Loire et Prosper TEBOUL, Directeur Général de l'APF

  • Les Bénévoles des différents départements de l' Association des Paralysés de France en place pour le lancement de l'AG nationale de l'APF, aujourd'hui à Nantes !

  • Accueil du Président de l'APF à Nantes et préparatifs pour l'AG nationale de demain !

    AG J-1 ! Bénévoles et salariés de l'APF installent le matériel de l'AG nationale


    Alain ROCHON Président de l'APF accueilli par les jeunes de l'IEM APF La Grillonnais
    Permalien de l'image intégrée
    Alain ROCHON et Jean-Pierre BLAIN, Représentant APF des Pays de la Loire à la Conférence de presse à l'iEM APF La Grillonnais

    Permalien de l'image intégréeMoment détente pour le Conseil d'Administration APF avant l'AG nationale demain.
    Permalien de l'image intégrée

    Les membres du Conseil d'Administration#APF échangent avant l'AG nationale

  • Projet de loi "modernisation du système de santé" : les propositions actualisées de l'APF

    Suite au vote du projet de loi de modernisation de notre système de santé par les députés, l'APF vient d'actualiser ses propositions en vue de l'examen au Sénat.

    L’examen au Sénat est attendu en commission des affaires sociales à partir du 22 juillet et la seconde quinzaine de septembre en séance plénière.

    Pour lire les propositions de l'APF, cliquez ici

    Lire la suite sur Réflexe Handicap.

  • PUBLI-INFORMATION : adhérents, venez échanger sur la nouvelle formule de Faire Face lors de l’AG APF de Nantes !

    Vous êtes adhérent(e) de l’Association des Paralysés de France et assisterez à son Assemblée générale, samedi 27 juin, à Nantes ? À cette occasion, venez discuter avec l’équipe de Faire Face et profitez de deux offres d’abonnement pour découvrir le magazine et accéder à tout le contenu numérique de son site internet. 

    E 13862 Faire Face n°737 Mai-Juin 2015.indd

    Un bimestriel de 68 pages pour vous aider, à travers ses nombreuses rubriques, à mieux vivre le handicap moteur et un site internet sur l’actualité du handicap : en septembre 2014, Faire Face faisait peau neuve et lançait une nouvelle formule. Son souhait ? Répondre aux attentes des personnes en situation de handicap en les informant sur leurs droits, leur santé, les aides techniques dont elles ont besoin… mais aussi mettre un coup de projecteur sur des initiatives innovantes dédiées à une meilleure prise en charge et à plus d’autonomie.

    Lire la suite sur Faire Face, cliquez ici.