Sport

  • Reportage. Aux Handilympiades, la cohésion d’équipe mène vers la victoire

    Habillés de bleus de la tête aux pieds, avec des caches-oreilles en guise d’emblème, les adhérents APF France handicap de la Mayenne s’échauffent. A leurs côtés, Serge, un bénévole, s’est déguisé en pingouin ; il les encourage à chaque épreuve d’un sourire jusqu’aux oreilles.

    Ils s’appellent “Les Givrés” et comptent aller loin ensemble : pour ce premier rendez-vous des Handilympiades à Ancenis (Pays de la Loire), ils sont venus avec leurs mascottes, leur bonne humeur, et leur amitié. “On est là avant tout pour le plaisir de former une équipe, lance Serge, tenant à bout de bras le nom de son groupe.

    C’est justement l’objectif premier des Handilympiades. Tournoi interne à APF France handicap, cette compétition sportive a pour but de fédérer les structures de l’association et d’encourager la pratique du sport. Cette première étape dans les Pays de la Loire, jeudi 17 novembre, sera suivie par onze autres tournois dans les autres régions de France, avant une finale en 2023. L’occasion pour les adhérents, usagers et professionnels des Délégations, établissements, services, et entreprises de se rencontrer et de s’affronter autour de quatre sports paralympiques : la boccia, l’escrime adaptée, le tennis de table, et le basket fauteuil.

    Lire la suite : https://sway.office.com/9NSUPjLZNRh84r0X?ref=Link&loc=play 

  • Reportage. Pour ces athlètes paralympiques, “le handicap n’est pas un frein”

    Alors qu’il se relève du fauteuil roulant et enlève son casque de boxe, Clovis, 12 ans, sourit. “Même si on est handicapé on peut faire du sport. Ça me touche beaucoup, parce que quand tu es dans un fauteuil tu te rends compte que ce n’est pas si facile, mais eux ils y arrivent.”

    A ses côtés, Jean-Christophe Marquestaut explique aux enfants de l’école Sainte-Anne de Rézé comment faire des coups directs. “Il faut bien tendre le bras”, leur conseille-t-il. Autre astuce : “faire un crochet quand on est plus près”. “Et surtout, n’oubliez pas la garde !”

    Vainqueur de la Coupe de France de boxe adaptée en 2020, ce sportif aguerri est venu partager sa passion avant de repartir à l’étranger pour un nouveau tournoi. Une initiation au handisport organisée par APF France handicap à Nantes avec la Délégation et les structures médico-sociales et sanitaires de l’association, dans le cadre de sa campagne de solidarité HandiDon. L’objectif : faire changer le regard sur le handicap et mettre en avant le sport comme facteur d’inclusion.

    La suite du reportage : https://sway.office.com/jZC8XpNlSemwD1mG?ref=Link

  • Journée sport & handicap : venez rencontrer des athlètes paralympiques à Nantes

    C'est demain déjà ! Venez nombreuses et nombreux rencontrer des athlètes paralympiques : Thibaud Lefrançois, un jeune sportif prometteur de l’Equipe de France de Volley Assis, Anatole Rubin, athlète de l’Equipe de France de para judo, plusieurs fois médaillé, Jean Christophe Marquestaut, champion de France de boxe adaptée en 2011 et Ronan Pallier, plusieurs fois médaillé en athlétisme.
     
    Au programme, des ateliers foot fauteuil, cécifoot, foot béquilles, volley assis, athlétisme, boccia, sarbacane, para judo, et boxe adaptée. Des sports inclusifs et accessibles où l’on se mélange et respecte les différences.
     
    Valide ou en situation de handicap : tout le monde est le bienvenu !
     
    Mercredi 23 novembre, stade Pierre Quinon à Nantes. Entrée libre de 14h à 17h.

  • Une journée pour découvrir le handisport et rencontrer des athlètes paralympiques

    Mercredi 23 novembre, on se met tous au sport. APF France handicap organise une journée sportive, gratuite et ouverte à tous au Stade Pierre Quinon à Nantes. L’occasion de découvrir le handisport et de rencontrer des athlètes en situation de handicap.

    Au programme, des ateliers foot fauteuil, foot cécité, volley assis, badminton adapté, boccia, sarbacane, para judo, et boxe adaptée. Des sports inclusifs et accessibles où l’on se mélange et respecte les différences.

    Organisée dans le cadre de la campagne de solidarité HandiDon, d’APF France handicap en Loire-Atlantique, cette journée a pour objectif de mettre en avant le sport comme facteur d’inclusion, notamment en vue des Jeux Olympiques 2024 sur lesquels l’association est fortement mobilisée.

    D’ailleurs, plusieurs athlètes paralympiques seront présents pour vous faire découvrir leur discipline : Thibaud Lefrançois, un jeune sportif prometteur de l’Equipe de France de Volley Assis, Anatole Rubin, athlète de l’Equipe de France de para judo, plusieurs fois médaillé, et Jean Christophe Marquestaut, champion de France de boxe adaptée en 2011.

    Une journée spectaculaire pour se mettre au sport, apprendre à vivre ensemble et sensibiliser au handicap.

    Entrée libre de 14h à 17h. Valide ou en situation de handicap : tout le monde est le bienvenu !

  • Cloé Perdriat, jeune adhérente d’APF France handicap, accompagnera Théo Curin lors de son défi Coronda en Argentine

    Quelques mois après sa traversée du Lac Titicaca en totale autonomie aux côtés de la vicechampionne olympique Malia Metella et l’éco-aventurier Matthieu Witvoet, Théo Curin participera le 13 novembre à la Santa Fe-Coronda, une course de nage en eau libre, en Argentine. Il sera soutenu par deux jeunes en situation de handicap dont Cloé Perdriat, adhérente d’APF France handicap. Au-delà de l'exploit sportif, Théo Curin a en effet souhaité donner une dimension sociale forte à ce nouveau défi.

    « Quand j’ai appris que c’était moi qui allais accompagner Théo, je m’attendais à tout sauf ça… mais je n’ai pas réfléchi une seconde et j’ai bien évidemment dit oui ! » explique Cloé.

    La rencontre entre APF France handicap et Théo Curin a eu lieu à l’occasion du Défi Titicaca. Sensible à la démarche du sportif qui rejoint les valeurs de l’association (humanisme, respect, ouverture, solidarité et audace), l’association a souhaité le soutenir officiellement. « Rendre l’impossible, possible, célébrer celles et ceux qui ont eu l’audace de dépasser les obstacles du quotidien et les préjugés et qui ont agi pour changer leur vie et celles des autres, tel est l’ADN d’APF France handicap, dans l’esprit de la devise de son fondateur « Risquer l’impossible ». C’est donc tout naturellement que l’association a souhaité renouveler son soutien à Théo pour ce nouveau défi inédit et ambitieux » explique Pascale, Ribes, Présidente d’APF France handicap.

  • Crosses à la main, des jeunes en situation de handicap lancent un HandiDon sportif en Loire-Atlantique

    Maxence, 17 ans, est tout sourire alors qu’il slalome entre les plots et marque son premier but en hockey, aux côtés de ses camarades dont certains sont en fauteuil roulant. Un coup de crosse triomphant pour lancer l’opération HandiDon d’APF France handicap en Loire-Atlantique, une campagne solidaire construite autour du sport.
     
    Maxence ne pensait jamais reprendre le sport et encore moins avec autant de plaisir. “Je pensais qu’avec mon handicap, j’en étais incapable.” Et pourtant, depuis qu’il est à l’IEM, il attend les mardis après-midis avec impatience pour découvrir un des nombreux sports adaptés proposés par l’établissement.
     
    C’est là tout l’esprit d’HandiDon : donner envie aux personnes en situation de
    handicap de faire du sport et mettre en avant le sport comme vecteur d’inclusion.
     

  • Un semi-marathon en joelette pour Agathe, usagère du SESSAD

    Quelle belle performance ! Anne, Thomas et six de leurs amis se sont relayés sur le semi-marathon de Beaufort-en-Vallée en compagnie de leur fille Agathe, qui elle a bravé la distance en joelette. Une course qui s’est « déroulée à merveille ». Résultat : 10,5 km de parcourus en 1h09 avec les couleurs d’APF France handicap !

    « Agathe nous a soutenus pendant toute la durée de la course, elle nous a donné du courage. Nous étions très fiers de porter les couleurs d’APF France handicap et de rendre hommage à cette belle association », a témoigné Anne, la maman d’Agathe.

    Agathe, 7 ans, est suivie par le SESSAD APF France handicap de Saint-Nazaire : c’est pour cela que la famille a décidé d’adopter le t-shirt de l’association le temps de la course. « Nous sommes très contents de pouvoir bénéficier de l’accompagnement du SESSAD. »

    Anne et Thomas se sont mis à la course à pied pour leur fille et grâce à elle : « Avec sa force, elle nous a donné envie de nous dépasser, de nous défoncer, pour elle et pour les autres. On voulait offrir ce moment de plaisir à notre fille qui ne pourra jamais courir à cause de son insuffisance cardiaque et pulmonaire. » Un bonheur immense pour Agathe, comme l’atteste son sourire radieux.  

  • Athlète paralympique, Thibaud Lefrançois veut gravir des montagnes

    Avec un pied sur Terre et une “jambe de robot”, comme aiment le dire les enfants qui le croisent, Thibaud Lefrançois compte bien faire de ses rêves une réalité. Son prochain objectif : participer aux Jeux Paralympiques de Paris 2024 en volley assis, un sport qui rythme ses journées depuis son accident et son amputation.
     
    Portrait d'un athlète exceptionnel : https://sway.office.com/xRsycykVZ8Mr4xVF?ref=Link
     
    Venez rencontrer Thibaud Lefrançois lors de notre Journée Sport & Handicap, mercredi 23 novembre à Nantes !