Actions militantes

  • Vidéo : Découvrez le nouveau projet associatif d'APF France handicap

    2024, c'est l'année de lancement du nouveau projet associatif d'APF France handicap. Pour Serge Widanski, Directeur général de l'association, ce projet représente "l'audace de croire au changement, de sortir du cadre". 

    Intitulé "Droit devant, droits d'avenir", il est construit autour de trois ambitions : 

    Défendre et mettre en œuvre les libertés et droits fondamentaux

    • Contraindre les pouvoirs publics et les acteurs privés à respecter les libertés et droits fondamentaux
    • Permettre aux personnes de faire appliquer et respecter tous leurs droits
    • Créer les conditions permettant à chaque personne en situation de handicap de réaliser ses propres choix de vie

    Agir pour une société juste, solidaire et durable

    • Agir avec détermination sur les enjeux de société
    • Contribuer au développement de solutions nouvelles et universelles, notamment en valorisant le savoir expérientiel des personnes en situation de handicap
    • Lutter contre les préjugés sur le handicap

    Réinventer APF France handicap

    • Développer et fédérer encore davantage la communauté APF France handicap pour faire vivre nos actions et nos projets
    • Accélérer la transformation de notre offre de service pour que les personnes en situation de handicap puissent réaliser leurs propres choix de vie
    • Renforcer notre démocratie participative

    "Ce projet est notre boussole commune pour passer à l'action ces cinq prochaines années. Il est donc nécessaire que tous les acteurs de l'association en prennent connaissance, se l'approprient et réfléchissent aux actions à mener, chacun à son niveau", insiste Pascale Ribes, présidente d'APF France handicap. 

    Découvrez le projet associatif en vidéo : 

     

     

     

  • Pétition : Pour le remboursement intégral des fauteuils roulants

    APF France handicap milite pour le remboursement intégral des fauteuils roulants et pour que le Président de la République, M. Emmanuel Macron, tienne ses promesses. Vous pouvez nous aider dans ce combat en signant cette pétition : https://www.change.org/p/remboursement-des-fauteuils-roulants-respectez-votre-promesse-monsieur-le-pr%C3%A9sident 

    Alors que des réformes sont en cours concernant les modalités de prise en charge des fauteuils roulants par l’Assurance Maladie, et malgré la promesse faite par le président de la République d’un remboursement intégral, nous sommes très inquiets quant à la concrétisation de cette mesure. 

    Depuis le début des travaux, nous défendons une ligne claire qui est la prise en charge intégrale par l’Assurance Maladie, donc sans restes à charge, de TOUS les modèles de fauteuils roulants utilisés par toutes les personnes en situation de handicap.
     
    Le fauteuil roulant est notre mode de déplacement et donc notre mode de participation sociale, nous ne lâcherons rien !
     
  • Une manifestation pour la création de places en établissements médico-sociaux

    APF France handicap s'unit à cette mobilisation avec le CCAPH 44. Nous demandons la création de places en établissements médico-sociaux. Aujourd'hui, des centaines de personnes et de familles n'ont pas de solutions en Loire-Atlantique. Aujourd'hui, les constats sont faits : nous attendons des actions.
     
    Rendez-vous à l’Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire à Nantes , 17 boulevard Gaston Dousmergues ce vendredi 2 juin à 10 h
     
    Nous dénonçons la carence inédite de places d’hébergement et d’accompagnement financées par l’Agence Régionale de Santé et réclamons un plan d’urgence pour notre territoire.
     
    Même si nous saluons le déploiement de solutions inclusives, elles ne répondent pas aujourd’hui à leurs besoins qui sont largement ignorés.
     
    Nos enfants et adultes sont abandonnés au domicile, dans des lieux inadaptés (adultes en IME, enfants maintenus à l’école faute de place en IME ) ou à l’hôpital psychiatrique, au mépris de leur dignité et de leurs droits fondamentaux (accès à l’éducation, aux soins et au logement).
     
    En raison de l’attractivité et de la croissance démographique du territoire, cette situation est devenue explosive. Il est urgent d'agir !
     

    Capture d’écran . 2023-05-31 à 19.31.54.JPEG

  • Accessibilité universelle : "On a des années de retard"

    Dans une interview pour Radio SUN, Jean-Pierre Chambon, Représentant départemental d'APF France handicap en Loire-Atlantique, revient sur la mobilisation nationale autour de l'accessibilité, baptisée #AuPiedDuMur.  

    "L'accessibilité universelle, c'est l'accessibilité à tout pour tous. A tous les bâtiments, à tout ce dont on a besoin, à la culture, à la vie sociale, à l'emploi, à la santé, à l'éducation," explique Jean-Pierre Chambon. Rendue obligatoire par la loi de 2005, elle est pourtant loin d'être systématique : "On voit très bien dans tous les domaines de la vie quotidienne qu'on en est très, très, très, très loin. On a un retard d'au moins 10 à 15 ans," regrette-t-il. Pourtant, l'accessibilité est la base d'une société inclusive et de la citoyenneté. 

    Comme le rappelle Jean-Pierre, l'accessibilité ne concerne pas que les fauteuils roulants mais tous les types de handicaps : "Si on ne peut pas rendre un lieu accessible à un fauteuil roulant, rien n'empêche de le rendre accessible à une personne malentendante ou malvoyante." 

    Retrouvez l'émission ici : https://lesonunique.com/mysun/actualite/2321 

     

  • Reportage : Dans les Pays de la Loire, APF France handicap met l'Etat #AuPiedDuMur

    "Les exclusions et les discriminations que nous subissons chaque jour ne peuvent plus durer."
     
    Projection sauvage, collage d'affiches, actions de proximité : revivez en images notre mobilisation dans les Pays de la Loire pour mettre l'Etat #AuPiedDuMur, comme il met les personnes en situation de handicap au pied d'un mur d'exclusion, de discrimination, d'inaction.
     
    L'accessibilité, c'est la base. L'accessibilité, c'est urgent.
     

  • A Saint-Nazaire, APF France handicap met l'Etat #AuPiedDuMur

    A Saint-Nazaire, les militants APF France handicap étaient dans les rues vendredi 28 avril pour dénoncer l'inaccessibilité de certains lieux privés : commerces, banques, etc. Si la ville de Saint-Nazaire travaille de près avec APF France handicap pour l'accessibilité, de nombreux lieux restent difficiles d'accès aux personnes en situation de handicap, ici comme ailleurs. 

    C'est dans le cadre de la mobilisation nationale organisée par APF France handicap #AuPiedDuMur que les acteurs se sont retrouvés pour coller des affiches dans les rues de la ville, demandant un accès aux lieux. Un collage sauvage pour mettre l'Etat au pied du mur, comme il met les personnes en situation de handicap au pied d'un mur d'inaction, d'exclusion, de discrimination. 

    "Accéder, c'est exister", a rappelé Eliane Vallée, élue APF France handicap et référente du Groupe Relais de Saint-Nazaire après avoir lu les revendications de l'association. En effet, quand une personne en situation de handicap n'a pas accès à un lieu, c'est à ses droits qu'elle n'a pas accès. 

    Cette campagne était organisée dans le cadre des 90 ans de l'association, 90 ans de combats pour l'accessibilité, la base d'une société inclusive.

    Capture d’écran . 2023-04-29 à 15.01.18.JPEG

    Retrouvez ici les reportages sur notre action à Saint-Nazaire : 

    Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/accessibilite-a-saint-nazaire-apf-france-handicap-cible-ceux-qui-navancent-pas-e9ff321e-e5d7-11ed-a421-d61b66109416

    Presse Ocean : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/saint-nazaire-les-personnes-handicapees-denoncent-un-difficile-acces-aux-enseignes-331e5668-e5ca-11ed-a421-d61b66109416 

  • A Blain, APF France handicap met l'Etat #AuPiedDuMur

    A Blain, les militants APF France handicap étaient dans les rues ce jeudi 27 avril pour dénoncer l'inaccessibilité de certains lieux : musée, cabinet médical, banque... Un collage sauvage pour mettre l'Etat au pied du mur, comme il met les personnes en situation de handicap au pied d'un mur d'inaction, d'exclusion, de discrimination. Quand les lieux publics ne sont pas accessibles, les personnes en situation de handicap n'ont pas accès à leurs droits : quelque chose qui ne devrait plus avoir lieu 18 ans après la loi handicap de 2005.

    "Aujourd'hui on trouve que ce manque d'accessibilité est inacceptable car c'est une atteinte aux droits des personnes. Si on n'accède pas au musée, on n'accède pas à la culture. Si on n'accède pas à un cabinet médical, on n'accède pas à la santé", a expliqué Grégoire Charmois, directeur territorial, au micro de France Bleu. Retrouvez le reportage ici : https://www.francebleu.fr/infos/societe/cabinet-medical-banque-musee-ces-lieux-toujours-inaccessibles-aux-handicapes-2656040 

    Cette action s'inscrit dans le cadre de la mobilisation nationale organisée par l'association à l'occasion de ses 90 ans, 90 ans de combats pour une société inclusive. Site de la campagne : https://www.apf-francehandicap.org/aupieddumur  

     

    Capture d’écran . 2023-04-29 à 15.06.51.JPEGIMG_1899.jpg