Actions militantes - Page 3

  • L'APF a réveillé la Majorité présidentielle lundi dernier: album photos

    Album Photos de l'action devant une permanence parlementaire lundi dernier pour dénoncer l'intox du Président de la République et du Gouvernement sur les ressources. Bravo à tous les militants!

    20180129_082745.jpg

    20180129_083231.jpg

    20180129_083959.jpg

    20180129_085747.jpg

    20180129_090329.jpg

    20180129_094410.jpg

    20180129_100042.jpg

    DSC_4237.JPG

    DSC_4242.JPG

    DSC_4246.JPG

    DSC_4254.JPG

    DSC_4265.JPG

    DSC_4285.JPG

    DSC_4299.JPG

    DSC_4317.JPG

    DSC_4323.JPG

     

    DSC_4331.JPG

    DSC_4339.JPG

    DSC_4343.JPG

    DSC_4351.JPG

    IMG_8311.JPG

     

    IMG_8326.JPG

    IMG_8340.JPG

    IMG_8350.JPG

    IMG_8401.JPG

    IMG_8413.JPG

     

     

     

     

     

     

     

  • Reportage sur Cnews sur notre action revendicative sur les ressources à Nantes le 29 janv

     

    DSC_4268.JPG

    L'APF a réveillé la Majorité présidentielle lundi 29 janvier à Nantes au matin devant une permanence parlementaire de La République en Marche (LaREM):

    Cnews a diffusé ce reportage sur ce scandale des ressources des personnes e situation de handicap que nous dénonçons:

    http://www.cnews.fr/france/video/nantes-rassemblement-contre-lallocation-adulte-handicape-184585#

     

     

  • L'APF a réveillé la Majorité présidentielle!

    DSC_4299.JPG

    Les adhérents de l'APF on manifesté fortement ce lundi 29 janvier pour "réveiller" la Majorité présidentielle.Installés depuis 7h30 devant une des permanences de La République en Marche (LaREM),dans le quartier de Bellevue à Nantes (il s'agissait d'interpeller via cette Députée l'ensemble des Députés de la Majorité en Loire-Atlantique), ils ont placardé des affiches sur "le scandale des ressources des personnes en situation de handicap" , fait sonner des réveils et fait un concert de casseroles.

    Lire la suite

  • L'APF réveille la Majorité présidentielle!

    20180129 Affiche_Action régionale revendication_Ressources-ParlementairesLREM_vf2.jpgACTION APF en Pays de la Loire,

    L’APF réveille la Majorité présidentielle

    « Le scandale des ressources des personnes en situation de handicap »

      

     

     

    INTOX : « 100 € de plus (pour l’Allocation Adulte Handicapé) »       

                                           Emmanuel Macron, Président de la République

    DÉSINTOX : 50 % des personnes en situation de handicap n’auront pas d’augmentation !

    Rassemblement et action « coup de poing »

    pour « réveiller la Majorité présidentielle »

    devant une permanence parlementaire LaREM

    à Nantes

    ce lundi 29 janvier au petit matin

    Les adhérents de l’APF sont en colère sur la stagnation voire l’inadmissible recul du pouvoir d’achat pour la moitié des personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante! En Pays de la Loire, ils ont décidé de « réveiller la majorité présidentielle » et de dénoncer les mesures annoncées par le Président de la république et votées par le Parlement sur les ressources, qui non seulement laisse entendre que toutes les personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas ou plus travailler verront une augmentation de leurs ressources mais surtout la moitié » d’entre elles n’auront aucune amélioration de celles-ci : scandaleux !

    Une « fakenews » du Président de la République et du Gouvernement ?

  • 71ème vigilance Ni Pauvre Ni Soumis 20 janvier à 15h

    Samedi 20 janvier de 15 h à 16h à l'angle des 50 otages et de la rue de la Barrillerie à Nantes aura lieu la 71ème vigilance Ni Pauvre Ni Soumis (vigilance silencieuse)

    Vous êtes tous invités à y participer

     

    Le mouvement « Ni Pauvre, Ni Soumis 44 » continue à se mobiliser. Nos revendications sur les ressources des personnes en situation de handicap ou d’une maladie invalidante ne sont toujours pas entendues !

     

    DSC_4411.JPG

  • Election présidentielle: Déclaration de l'APF

    Pour une société solidaire et ouverte à tou.te.s

    Dans l’esprit de son projet associatif, l’APF, l'une des premières associations de France, a la responsabilité d’exprimer sa propre vision de la société.

    Le 7 mai, les Français.es seront invité.e.s à faire un choix entre deux visions radicalement différentes de notre société.

    La société que l’APF appelle de ses vœux est celle qui porte les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; mais aussi laïcité, refus de toutes les discriminations, promotion du vivre ensemble.

    Cette société est solidaire et ouverte à tou.te.s :

    • elle combat les préjugés et les discriminations pour rendre effectifs les droits de l’homme ;
    • elle s’oppose à toute logique d’exclusion et à toute injustice sociales ;
    • elle porte une attention et offre une protection particulière aux personnes les plus vulnérables et défend la participation sociale de chacun.e, quelles que soient ses capacités;
    • elle permet à chacun.e d’avoir sa place et respecte celle des autres.

    Cette société s’appuie sur le respect effectif des droits fondamentaux, notamment ceux inscrits dans la Déclaration Universelle des droits de l’homme de 1948 et garantis par la convention internationale des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. 

    L’APF souligne également l’impact positif des politiques européennes et internationales sur les politiques nationales en matière de droits fondamentaux : accessibilité et conception universelle, non-discrimination…

    Notre association est et restera mobilisée pour la défense et la promotion des droits des personnes, pour que l’inaccessibilité, le défaut de ressources décentes et le sous-financement des aides humaines et techniques cessent d’être des freins à la participation des personnes en situation de handicap à la vie de la Cité.

    En tant qu’acteur de la société civile, l’APF continuera de porter demain l’ambition d’une société dans laquelle les personnes en situation de handicap trouveront enfin pleinement leur place.

     

  • La Marche citioyenne des oubliés a fait passer ses messages aux candidats: à chaque citoyen de juger maintenant

    J.Deya-APF-MarcheCitoyenneOublies-Troca-Groupe (1)-LR66 (1).jpgAprès le succès du rassemblement sur l’Esplanade des Droits de l’Homme au Trocadéro le 11 avril, les marcheurs ont rencontré et porté les revendications des « oubliés » aux candidats à la présidentielle. A une journée des élections, tous les candidats rencontrés ont abordés plus ou moins dans leur projet le handicap mais plus largement l’effectivité des droits de l’Homme et la lutte contre l’exclusion, aux citoyens maintenant de juger de leur contenu et de leur ambition.
     
    Du 12 au 15 avril, les marcheurs ont été reçus par des candidats ou leurs équipes de campagne : Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Ils leur ont notamment remis, en plus des revendications des associations partenaires et des pétitions de soutien récoltées (5233 signatures), les quarante propositions proposées par l'APF selon 5 axes prioritaires pour « changer de cap ».
     
    Les marcheurs se réjouissent de constater qu’au fur et à mesure de leur marche citoyenne, leurs messages aient pu interpeller les candidats et aient été relayés dans les médias. Lors du débat présidentielle de France2 du jeudi 20 avril, la Marche citoyenne des oubliés a été notamment citée par l’un des candidats dans sa conclusion.
     
    Sans prendre position sur leur vote, les marcheurs invitent les citoyens à consulter les propositions des candidats sur le Handicap et plus largement sur les questions de la lutte contre l’exclusion et la précarité.
     
    • Liens vers les propositions détaillées des candidats (dans l’ordre alphabétique) :
     
    • Lien vers un résumé des propositions pour le Handicap, de tous les candidats :