• Urgent signez la pétition et venez manifester jeudi prochain

    affiche-2005-standard.jpg

    La proposition de loi Paul Blanc, visant à améliorer le fonctionnement des MDPH, revient sur un acquis fondamental pour les personnes en situation de handicap : l'obligation d'accessibilité. Cette proposition de loi a été votée en février 2011 en première lecture au parlement.

    La loi handicap de 2005 constituait sur ce point un progrès de société en prévoyant notamment que tous les établissements recevant du public soient accessibles à tous. Aujourd'hui et malgré de vives protestations, les lobbies de l'immobilier et de l'hôtellerie ont obtenu de certains parlementaires la possibilité de déroger à ce principe.

    Cette mesure constitue un grave recul social et une entrave évidente à la liberté de circuler des personnes à mobilité réduite.

    De plus un rapport[1] vient d'être rendu par le sénateur Eric Doligé proposant des mesures pour atténuer les obligations d'accessibilité aux collectivités locales.

    L'APF s'oppose vivement à ces tentatives répétées de dérogations et de remise en question de l'accessibilité et appelle à une mobilisation générale avec une campagne sous forme d'interpellation des parlementaires et de pétition : Des bâtons dans les roues (www.desbatonsdanslesroues.org).

    Alors que la seconde lecture au Sénat de la proposition de loi Paul Blanc aura lieu ce mardi, l'APF lance donc une campagne publique de mobilisation dénonçant le recul inacceptable que constituent des dérogations dans l'accessibilité en matière de respect des droits fondamentaux des personnes en situation de handicap.

    L'association appelle le grand public à dire « Oui à la conception universelle ! Non aux dérogations ! ». Elle appelle à manifester pour demander le respect des engagements en matière d'accessibilité. Comment sinon construire une société ouverte à tous ?

    MANIFESTATION à l'intiative de l'APF jeudi 30 juin de 14h30 à 15h30 devant la Préfecture de Loire-atlantique à Nantes

    L'APF a interpellé également les parlementaires dans un courrier et leur demande solennellement de s'engager publiquement à :

    -       soutenir sa proposition d'amendement pour le respect du principe de conception universelles lors de la seconde lecture de la proposition de loi Paul Blanc ;

    -       retirer les amendements demandant des dérogations et/ou mesures de substitution dans le cadre bâti neuf.

     

    Pour en savoir plus et signer la pétition : www.desbatonsdanslesroues.org


    [1] Rapport sur la simplification des normes applicables aux collectivités locales, remis à Nicolas Sarkozy par Eric Doligé le 16 juin 2011

     

  • Billet d'humeur: Elections

    P GOILLANDEAU004.jpg

    Tout le monde parle des échéance de 2012 , tout le monde veut savoir si il y aura alternance ou pas. Il y a une autre élection qui aura lieu l'année prochaine, une élection qui est moins médiatisée que les autres et qui pourtant n'est pas moins importante. Il s'agit du renouvellement du conseil départemental de notre délégation. Être conseiller c'est être au cœur de la délégation, participer au rayonnement de la délégation. Être conseiller c'est par son avis et l'avis des ses collègues prendre  des décisions qui rythmeront la vie de la délégation. Organisation des assemblées départementales, représentations dans diverses commissions, suivi des projets des établissements APF en Loire-Atlantique, actions revendicatives. Si vous voulez être un acteur de la vie ici, présentez vous aux élections. Notre démocratie participative n'en sera que plus belle. Je voulais terminer ce billet par un coup de cœur, le film «  le discours d'un roi ». Bel exemple de surmontage d'un handicap sévère. Passez de bonnes vacances

     

    Votre conseiller départemental

     

    Patrice  GOILLANDEAU

     

  • A voir absolument: Merlin le chanteur!

    P1230296.JPGLe Festival Un brin d'ouverture du Groupes Jeunes APF 44 est lancé!

    3 jours de fêtes eet d"vé"nements artistiques et festifs

    Ce soir: cérémonie d'ouverture avec la première de la Création théatrale réalisée avec la Compagnie ARTEMISS

    "Merlin le Chanteur", une comédie hilarante et pleine d'émotions.

     

    GENIALISSIME. Humour, dynamisme, envie de partager, Perrine, Jérôme, pauline, Claire-Marie, Belkis et Sylvain, vous avez été supers. IL FAUT ALLER LES VOIR soit samedi soir soit dimanche après midi

    Dans un cadre Magnifique au bord de l'Erdre. Le programme: cf billet précédent.

    VENEZ POUR LE DEJEUNER SUR l'HERBE DIMANCHE MIDI!

    Du bonheur à vivre ensemble! On compte sur vous!

  • Bienvenue Philippe en Loire-Atlantique

    P1230135.JPGBienvenue à Philippe Velut, notre nouveau Directeur général!

    Visite en Loire-Atlantique concoctée par Claude Meunier, notre DG qui part en retraite à la fin du mois de juillet. Bonne retraite Claude!

    Phillippe Velut vient de prendre ses nouvelles fonctions et il a été accueilli sur notre département dynamique et convivial.

    Visite de l'IEM APF la Marrière pour analyser en profondeur notre dispositif innovant d'inclusion scolaire, rencontre avec Paul-Sylvain camo notre Directeur régional et l'ensemble des Directeurs du 44 (Comité Technique Départemental).

    Une après-midi pour découvrir la Délégation et notre démocratie participative APF. Un bel exemple en acte: quasiment tout le CD et le CTD participait à une rencontre où chacun des acteurs a exprimé ses souhaits, les orientations politiques du CD 44 pour faire bouger les lignes!

    Fonctionnement en réseau, Collégialité, moyens humains et financiers en DD, stratégioe politique, ouverture, dynamique mouvement/ gestion,

    inter-associatif, des échanges soutenus pour envisager collectivelment les enejux xde demain

    Et bien sur un pot de l'Amitié pour clôturer cette belle journée.

     

     

  • Billet d'humeur par Armelle Gérard

    A Gerard012.jpg

    Je voudrais revenir sur le Congrès de Bordeaux, c'était ma première participation à un grand rassemblement. Je dois dire que c'était très impressionnant de voir plus de mille personnes venues pour soutenir et défendre la cause du handicap. J'ai trouvé très intéressante l'idée des « ruches », un peu comme on fait lors de l'assemblée générale, une dizaine de personnes rassemblées autour d'une table pour échanger sur différents sujets sauf que là on venait tous de régions différentes et ça nous permettait de partager différentes pratiques et divers point de vue qui diffèrent suivant qu'on se trouve dans une région du centre de la France ou en région PACA ou en Pays de Loire, les préoccupations et les attentes de la personne en situation de handicaps ne sont pas les mêmes.

    Le temps le plus fort de ce congrès a été bien sûr le discours de notre Président Jean-Marie Barbier en présence de Roselyne Bachelot retraçant toutes les revendications de l'APF avec à chaque fois les applaudissements de l'assemblée. Madame Bachelot nous a assurés que tous ces sujets seraient débattus lors de la Conférence sur le Handicap du 8 juin 2011. Cette Conférence a eu lieu la semaine dernière, beaucoup de personnes sont déçues, car il n'en est pas ressorti beaucoup de concret et de mesures phares.

    Je remercie l'APF ne nous avoir permis d'assister à ce grand moment de militantisme, on se rend compte que l'APF est une Association reconnue et semble- t-il écoutée.

    Armelle GERARD, Conseillère départementale


  • Conférence nationale du Handicap : "tout ça pour ça"

    T2-11545.jpgUne dizaine de ministres, des tables rondes convenues - si ce n'est l'interpellation de Benoit Apparu par Jean-Marie Barbier sur les dérogations dans l'accessibilité du neuf ! -, une journée suspendue au discours de clôture présidentiel, telle était l'ambiance de cette 2ème conférence nationale du handicap.

     

    A remarquer : la reconnaissance de la place, du rôle et du travail des associations par tous les ministres et le président de la République.Une reconnaissance qui montre la pression qu'exercent les associations au quotidien pour faire avancer les droits des personnes.

    Une pression dont on a vu l'efficacité puisque le président de la République a demandé à ce que le décret inadmissible sur l'AAH soit rediscuté avec les associations, qu'il a affirmé qu'il ne céderait pas sur l'échéance de 2015 et qu'un plan de création de 3000 postes en entreprises adaptées est annoncé.

    A souligner aussi : la remise en main propre d'une lettre personnelle par Jean-Marie Barbier à Nicolas Sarkozy lui expliquant que seul le président de la République peut aujourd'hui décider du retour d'Ardi en France !

    Toutefois, Nicolas Sarkozy (cliquer ici pour voir le discours: http://www.elysee.fr/president/les-actualites/discours/2011/allocution-a-l-occasion-de-la-cloture-de-la.11545.html
    est resté flou sur la scolarisation, malgré lerapport Paul Blanc (08.06_Rapport Paul Blanc_scolarisation_des_enfants_handicapes[1].pdf)proposant des mesures très satisfaisantes.

    Il n'a abordé la question des ressources que sous l'angle de l'effort fait par l'Etat pour maintenir la revalorisation de 25% de l'AAH sur 5 ans, et ce en pleine crise et en pleine phase de réduction des dépenses publiques. Une insistance sur ce contexte qui pourrait passer pour une tentative de culpabilisation des bénéficiaires...

    Quant à la compensation, le mot même n'a jamais été prononcé.

    Enfin, il faut souligner le « hold-up » du jour : 150 millions d'euros pris au FIPHFP pour financer notamment l'accessibilité des écoles...

    Reste à analyser les 112 mesures du dossier de presse DP gvt.pdfremis en fin de journée !

    Un sentiment de « Tout ça pour ça » donc, après tous les rapports riches de propositions réalisés pour préparer cette conférence et une impression de « déjà vu » : le discours de la CNH de 2008...

  • Defi Voile APF, la vie est belle!

    P1070318.JPG4éme journée, en direct du bateau de la DD44

     



    podcast