Accessibilité Universelle - Page 2

  • Élections européennes 2019: votre voix compte !

    Droit-de-vote-660x330.jpg

    Ces vingt dernières années des avancées majeures ont été obtenues grâce à l’Europe, en particulier le
    Parlement européen, en matière de non-discrimination liée au handicap : protection contre la
    discrimination au travail, l’accessibilité des moyens de transport et l’assistance, l’accessibilité des sites
    internet publics, etc.

    L’Union européenne est également signataire de la Convention des Nations unies relative au droit des
    personnes handicapées qui vise notamment à promouvoir le plein exercice de tous les droits et toutes
    les libertés fondamentales des personnes handicapées.

    Mais il reste encore beaucoup à faire pour que ces droits soient réellement effectifs en Europe !

    L'Union européenne peut et doit imposer des exigences plus strictes pour que les produits soient plus
    accessibles aux personnes en situation de handicap, qu’il y ait davantage de fonds européens pour les
    projets les concernant et des lois qui protègent de la discrimination dans tous les domaines de la vie.

    Il est donc essentiel de participer aux élections du 26 mai prochain afin que l’Europe de demain soit
    une Europe plus sociale et inclusive et en phase avec les valeurs que porte APF France handicap.

    Dans la perspective de ces élections, APF France handicap s’est fortement mobilisée au niveau
    européen et a contribuée à l’élaboration du Manifeste du Forum européen des personnes
    handicapées. Au niveau national, notre association a participé activement à l’élaboration du plaidoyer
    porté par plus de 40 associations, le collectif #PourUneEuropeSolidaire.

    Nous vous invitions à découvrir ces contributions et des outils concernant les élections européennes,
    ainsi que des ressources complémentaires sur l’Europe et le handicap:

    Cliquez ici pour accèder à la plateforme en ligne du réseau thématique "Europe et international" d'APF France handicap

     

  • Handibox : un meilleur accès à la culture à Brest

    La Ville de Brest et ses partenaires ont lancé un concept innovant pour permettre aux personnes en situation de handicap de profiter pleinement des événements culturels.


    Bonne nouvelle pour les associations brestoises organisatrices de manifestations culturelles ! Et surtout pour les personnes en situation de handicap curieuses de festivals ou d’événements en plein air. Elles ont désormais à leur disposition la Handibox.

    Ce dispositif ingénieux se compose en effet de deux boîtes contenant du matériel spécifique. Des boucles auditives d’accueil, des fauteuils roulants, des sièges cannes, des casques auditifs… Le tout, accompagné de tutoriels d’utilisation et conseils pour l’accueil.

    Handibox-2-600x867.jpg

     

    La culture à partager


    La Handibox a été imaginée au cours d’un atelier de travail intitulé « Accès à la culture des personnes en situation de handicap » dans le cadre du réseau « La culture, partageons-la » mis en place et animé par la ville de Brest depuis 2012. Y figuraient des personnalités du monde culturel de la ville, d’organisations et de services œuvrant dans le champ du handicap.

     

    Testée (et approuvée) aux Jeudis du port


    Ainsi, chacun.e a pu mettre en commun son expertise sur les besoins spécifiques, les envies et les contraintes. L’idée de la Handibox est de « lever les obstacles matériels à l’accès à la culture».

    Et quelques personnes ont eu le privilège de la tester avec succès en 2018 à l’occasion des Jeudis du port, un festival gratuit de musique et d’arts de rue. La Handibox s’adresse à tous les handicaps et elle a été conçue par le collectif d’artistes et d’architectes Les Manufacteurs.

     

    Source: Faire Face

  • Les courts-métrages des AJT du 44 sont en ligne !

    En février 2019, les AJT du 44 - Groupe jeunes de la Délégation APF France handicap de Loire-Atlantique - ont réalisé deux vidéos de sensibilisation au handicap, grâce au soutien de Rémy Pottier, étudiant à MJM, école de cinéma à Nantes. Le Groupe a défini les thématiques des vidéos, écrit collectivement les scénarios et s'est prêté au jeu d’acteurs devant la caméra.

    Ils ont été diffusés en avant-première lors de la soirée Bouge Les Lignes qui s'est déroulée à Trempolino jeudi 16 mai 2019.



  • Duo Day: Emploi & handicap, et si on commençait par un DUO ?

    Le 16 mai 2019, partout en France, l'opération DuoDay permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations.

    Objectif : ensemble, dépasser nos préjugés et avancer vers l’inclusion.

     

    Pour plus d'informations: https://www.duoday.fr/

  • APF France handicap appelle à manifester aujourd'hui dans les rues de Paris // Ouest-France 14/05/2019

    APF France handicap appelle à une mobilisation nationale ce mardi 14 mai à Paris. Selon l’association les promesses d’Emmanuel Macron en faveur des personnes handicapées ne se sont pas concrétisées.

    Le cortège doit s’élancer vers midi depuis la place d’Italie vers celle de la République, via l’Assemblée nationale. Les organisateurs entendent remettre une lettre ouverte au chef de l’État.

     

    Déception


    Deux ans après l’élection d’Emmanuel Macron qui avait promis de faire du handicap « un thème prioritaire de son quinquennat », AFP France handicap fait part de sa déception. Malgré l’annonce récente du gouvernement de la hausse de l’allocation adulte handicapé de 40 € à partir du mois de septembre, le constat global est « extrêmement mitigé », a indiqué son président, Alain Rochon lors d’une conférence de presse le 7 mai dernier.

    Une majorité de personnes handicapées a toujours le sentiment que ses droits fondamentaux sont «bafoués», voire « en régression », a-t-il poursuivi, soulignant le « décalage considérable » entre les annonces du gouvernement et le « vécu quotidien » des personnes handicapées.

     

    Caravane des droits


    Selon une enquête Ifop réalisée pour l’APF auprès de 2 534 personnes handicapées et 933 proches, seules 6 % considèrent que la situation des personnes handicapées s’est améliorée depuis le précédent quinquennat et 11 % se disent satisfaites de l’action du chef de l’État.

    À l’inverse, 83 % estiment que ses engagements de campagne n’ont pas été tenus, et 89 % ne lui font pas confiance pour que les difficultés des personnes handicapées soient mieux prises en compte dans la société.

    Sondage à l’appui, les militants d’APF vont se mobiliser cette semaine via une « caravane pour les droits » qui partira de Rennes, Strasbourg, Grenoble et Montpellier, puis sillonnera la France à travers 20 villes-étapes, avant de converger vers Paris le 14 mai, jour anniversaire de l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron à l’Élysée.

     

    Inscription de la Constitution

    Parmi leurs revendications, les militants demandent que la notion de handicap soit inscrite dans la Constitution - de manière à assurer l’égalité des citoyens devant la loi « sans distinction de sexe, d’origine, de handicap ou de religion » -, et de mettre fin à l'« injustice » qui consiste à prendre en compte les revenus du conjoint dans les critères d’attribution de l’AAH.

    Ils souhaitent également que tous les logements neufs construits en France soient accessibles aux personnes handicapées - et non pas 20 % d’entre eux, comme le prévoit la loi Elan adoptée en octobre dernier. L’APF espère que cette mobilisation pèsera « sur les annonces qui seront faites par le président de la République avant ou juste après l’été, à l’issue de la conférence nationale du handicap », a expliqué Alain Rochon.

     

    Découvrez l'article sur le site de Ouest-France.