Accessibilité Universelle - Page 3

  • « Accessibilité : 2015, le grand ralentissement.,2016, le redémarrage ? », Rassemblement, à Nantes, le mercredi 3 février de 15h à 17h

     

    SKM_C30816012810050.jpg

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

  • Participez au « Mur de la Honte, Mur de l’Espoir »

    Dès maintenant, nous lançons sur l’accessibilité en 44 un« Mur de la Honte, Mur de l’Espoir » pour faire connaître nos réalités de terrain.

    followusontwitterlogo.jpg

    Pour participer: Envoyez vos photos prises sur vos communes (bâtiments, voirie, écoles, entreprises, lieux sportifs ou culturels, transports, etc.) en précisant :
    - Soit « Honte : commune/ lieu » (si inaccessible)
    - Soit « Espoir : commune/ lieu » (si accessible)

    Par Email : dd.44@apf.asso.fr
    Par Twitter : #ACCESS44 (#HONTE si inaccessible / #ESPOIR si accessible)

  • Mobilisons-nous sur l'accessibilité du 1er au 3 février

    Affiche 3 fev 2016.jpgChers Acteurs de l’APF,

    1 an après la fameuse échéance de 2015 pour une France accessible, le Conseil APF de département a décidé de se mobiliser du 1er au 3 février pour faire le point sur l’accessibilité universelle, condition de la liberté, de la citoyenneté et de la participation sociale ! Car nous constatons sur le terrain grâce à vous tous que, par exemple, en France, en 2016, plus que jamais, l’accessibilité concerne tout le monde.

    Mobilisons-nous tous autour de notre action APF:
    « ACCESSIBILITÉ :
    2015, LE GRAND RALENTISSEMENT.
    2016, LE REDÉMARRAGE ? »

     

    les 1 et 2 février, action forte dans les Groupes Relais APF :
    A Blain, rdv lundi 1er février à 15h salle du 14 juillet, rue du 14 juillet.
    A St Nazaire, rdv mardi 2 février à 11h30, Maison des associations Agora, av A de Mun
    Autres Groupes : contactez la Délégation pour le lieu de rdv.
    N’hésitez pas à nous rejoindre sur ces communes.

    Après-midi du 3 février : Grand Rassemblement de tous les acteurs APF
    Place du Commerce à Nantes mercredi 3 février de 15H à 17H
    avec une action collective pour interpeller le grand public.

    Participez à ces actions !! Contactez-nous à la Délégation pour nous confirmer votre présence.
    Nous comptons sur votre mobilisation

    Au plaisir de faire bouger les lignes ensemble
    Pour le Conseil APF de département,


    Denyse LE BERRE, Représentante départementale                  

    Grégoire CHARMOIS, Directeur de la Délégation

  • AGENDAS D’ACCESSIBILITE PROGRAMMEE Le Collectif déplore la faillite – prévisible ! - du dispositif gouvernemental

    CollectifpouruneFranceAccessHD.jpgEn juillet 2015, le Parlement a adopté l’Ordonnance de la honte qui marque un tournant tragique dans l’histoire de l’accessibilité en France. Non content de déconstruire les objectifs initiaux de la loi 2005, cette Ordonnance instaure les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP). Ces Ad’AP engagent les propriétaires à échelonner la mise en accessibilité de leur ERP et octroient deux nouveaux motifs de dérogations.

    Les propriétaires avaient jusqu’au 27 septembre 2015 pour déposer leur Ad’AP auprès de la préfecture.

    Indigné par une telle régression des droits, en dépit de sa forte mobilisation (manifestations, pétition, etc…), le Collectif pour une France accessible déplore aujourd’hui la faillite, certes prévisible (!), du dispositif gouvernemental ! En effet, deux mois après, ce sont plus de 400 000 établissements sur environ 1 million qui n’ont pas déposés leur Ad’AP, soit près de 40% des propriétaires d’ERP qui sont dans l’illégalité !

    Face à cette faillite, le Collectif pour une France accessible demande une réelle mobilisation des pouvoirs publics pour une France accessible à tous !

    Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

  • Venez assister à la démonstration du premier monospace électrique sans permis, le 20 octobre, à Nantes

    démonstration d’un véhicule électrique.jpg
    Cliquez sur l'image pour agrandir.

  • Aide et soutien aux migrants et réfugiés : l’APF, solidaire, se mobilise partout en France

    Face aux conditions de vie inhumaines auxquelles sont confrontés les migrants et les réfugiés, l’Association des paralysés de France s’engage dans la « chaîne de solidarité » aux côtés des associations et des pouvoirs publics pour accompagner de façon digne les personnes et familles accueillies en France.

    Sur la base de ses valeurs fondamentales portées par sa Charte, l’Association des paralysés de France réaffirme la primauté de l’être humain sur toute considération politique et économique.

    L’association, solidaire de tous les combats relatifs aux droits humains, mobilise l’ensemble de son mouvement en lien avec ses établissements et services dans toute la France, pour apporter son expertise sur les situations de handicap ou leur prévention afin de répondre concrètement aux besoins des personnes en termes d’accompagnement et d’aides matérielles.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici